ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Mahina aux couleurs de l’Amérique

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

Les colonies d’Amérique ont fait sécession de la Grande-Bretagne, le 4 juillet 1776, devenant les États-Unis. Et l’événement ne se fête pas qu’en Amérique, mais à Mahina aussi !

C’était la deuxième édition de l’American Day à Mahina dimanche. La première avait connu un tel engouement que la commune a décidé de remettre ça. Et effectivement, il y avait du monde à la pointe Vénus pour fêter le 4 juillet, journée nationale américaine. Des drapeaux américains partout, du cuir, des bandanas, des jeans, et surtout de la belle jeep et des Harley Davidson. Le grondement sourd des motos a résonné toute la journée. Les enfants des quartiers ont eu la chance de faire le tour de la commune sur ces motos de légende. L’objectif est là : faire plaisir à ces enfants, comme l’explique Hinoi Fritch, conseiller municipal délégué au tourisme et un des organisateurs de la fête.

La commune de Mahina garde un lien particulier avec les États-Unis, notamment à travers ses shérifs, devenus de « simples » mutoi depuis quelques années. Les voitures de la police municipale sont toujours ornées de l’étoile, emblème du shérif. Un uniforme était d’ailleurs exposé lors de cette journée. Pour Hinoi Fritch, les Polynésiens aiment les États-Unis.

Article précedent

Un village de Nouvelle-Zélande inondé de demandes d'installation

Article suivant

Flavia Reid-Amaru : le nouvel espoir du golf

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Mahina aux couleurs de l’Amérique