ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Maina Sage fait rétablir l’équivalent fonds vert

C’est un véritable tour de force qu’a réalisé la député, Maina Sage, jeudi en séance à l’Assemblée nationale. L’élue polynésienne a réussi à faire passer un amendement rétablissant le financement de l’équivalent fonds vert dans le budget 2018, contre la volonté de la ministre des Outre-mer qui avait annoncé sa suspension il y a quelques jours.

Le financement de l’équivalent fonds vert est décidément un feuilleton à rebondissement. Lors de l’examen du budget Outre-mer 2018 à l’Assemblée nationale, jeudi, la député polynésienne Maina Sage a réussi le tour de force de faire voter un amendement rétablissant le financement de ce fonds, contre la volonté du gouvernement central. En effet, il y a dix jours la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, avait créé la surprise en annonçant la suspension du financement de ce fonds.

Jeudi en séance, Maina Sage a donc proposé un amendement destiné à rétablir le financement de l’équivalent fonds vert en 2018. La ministre des Outre-mer s’y est évidemment opposée. Mais l’élue polynésienne a reçu le soutien de nombreux députés, parmi lesquels les anciens ministres des Outre-mer, Ericka Bareigts et Yves Jégo, ou encore le député calédonien Philippe Dunoyer et bien évidemment le député polynésien Moetai Brotherson et son groupe parlementaire. Résultat, à la surprise générale, l’amendement a été voté par 46 voix « pour » et 40 voix « contre ». Une victoire politique aussi importante qu’inattendue pour Maina Sage.

La cacophonie politique sur l’équivalent fonds vert

Le vote de cet amendement est également surprenant après les déclaration du président Edouard Fritch à la suite de sa rencontre avec Emmanuel Macron, en début de semaine à Paris. Après les critiques de Maina Sage contre la décision d’Annick Girardin de supprimer le financement du fonds, le président du Pays avait calmé le jeu en annonçant lundi qu’il n’y avait pas à s’inquiéter de cette disparition. On ne s’attendait donc pas vraiment à ce que la député Tapura tente de récupérer le financement de l’équivalent fonds vert… Et encore moins à ce qu’elle y parvienne.

Article précedent

La réforme de la plongée votée par l’assemblée

Article suivant

Air France menacé par la grève

2 Commentaires

  1. Warning sign
    10 novembre 2017 à 5h53 — Répondre

    Quel joyeux bordel. Mais les assurances du président Fritch sont bien naives car la Polynésie a une incapacité chronique a obtenir des financements européens. La faute au statut d’autonomie. Il faut être soit département soit indépendant. Au milieu c’est caca et on est en plein dedans.

  2. Iritahua
    10 novembre 2017 à 6h20 — Répondre

    Au moins nous avons une député de la Polynésie, je précise bien une seule. Le Moetai sur TNTV critiquait Maina et sur la 1ère un autre son.

Répondre à Iritahua Annuler la réponse.

PARTAGER

Maina Sage fait rétablir l’équivalent fonds vert