ACTUS LOCALESECONOMIE

Marc Rochet, P-dg de French Bee : « Nous sommes ici pour rester »

© Nicolas Perez

A peine descendu de l’avion, Marc Rochet, le président de la compagnie French Bee, a répondu aux questions des journalistes sur l’avenir de French Bee au fenua. Une interview qui permet de voir un peu plus clair sur l’ambition de la compagnie low-cost, long courrier. 

Pour Marc Rochet, c’est un retour heureux pour celui qui avait, il y a 20 ans, géré localement la compagnie AOM. Tout juste débarqué à Tahiti-Faa’a, le président de la compagnie French Bee n’a pas boudé son plaisir en rejouant le film de ce voyage inaugural.

Voilà des mois que la compagnie fait parler d’elle et surtout de ses tarifs très attractifs. Une nouvelle offre pour les touristes, mais aussi un espoir pour des Polynésiens souhaitant partir à l’étranger.

French Bee pourra-t-elle tenir la distance avec des tarifs aussi bas sur du long terme ? Marc Rochet assure que la compagnie n’a pas ouvert cette nouvelle route aérienne uniquement pour quelques mois.

French Bee affirme vouloir encore accroitre encore la masse salariale locale de la compagnie en Polynésie, à l’image de ce qu’elle fait déjà dans le reste des territoires d’outre-mer qu’elle dessert.

Pour conclure, Marc Rochet, en bon « VRP » de la compagnie low-cost, s’est adressé directement à sa future clientèle pour faire la promotion de sa compagnie.

Article précedent

Plus de 60 infractions relevées sur la route en une soirée

Article suivant

French Bee à Tahiti, c’est parti !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Marc Rochet, P-dg de French Bee : « Nous sommes ici pour rester »