EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Masques : ils nous ont menti – Edito 06/04/2020

Le Président Edouard Fritch avait utilisé un terme qui m’a marqué lorsqu’il a eu à qualifier la mise au pilori publique de la député Maina Sage une fois que celle-ci ait été diagnostiquée au Covid-19. Pour lui c’était digne de pratiques du « Moyen-Âge ». Cependant ce n’est pourtant pas la seule démonstration qui prouverait que nous en soyons à nouveau réduit à cette grande période sombre de notre histoire.

Le confinement comme seule réponse à une pandémie pour un pays comme la France, dont fait partie notre Fenua, est en soi une mesure que l’on pourrait qualifier de moyenâgeuse. Une enquête exclusive de Mediapart a permis de mettre en lumière que nous en sommes arrivé là à cause d’un mensonge d’Etat. En effet, parce que les réserves stratégiques de masques n’avaient pas été pérennisées en temps voulu par souci d’économie, les autorités ont menti lorsqu’elles ont annoncé que le port du masque en public ne servait à rien. Mensonge relayé, sans doute de bonne foi, jusqu’ici. L’enjeu était de donner la priorité au stock existant à ceux qui en avaient le plus besoin, à savoir les professionnels de santé et … le personnel de Airbus. Dont acte.

Il est pourtant aujourd’hui reconnu par des experts de santé à travers le monde que l’auto-confinement par le port du masque dans les espaces publics, en plus de l’application des autres gestes barrières, est d’une efficacité redoutable pour empêcher la prolifération du virus. Les chiffres de contamination, d’hospitalisation et de décès à Hong Kong, malgré l’important taux d’habitants au kilomètre carré, et parce que là-bas absolument tout le monde se protège, en est une illustration flagrante : la vie sans s’enfermer peut continuer. Différemment certes, mais pas en mode Moyen-âge en tout cas. Vous en voulez la preuve par les chiffres ? Hong Kong, population d’environ 7,5 millions d’habitants et hier soir ils en étaient à 890 cas confirmés et 4 décès. En France, 68 millions d’habitants, hier soir nous en étions à 70 478 cas confirmés pour 8078 morts. Au prorata de la population, on est donc 9 fois plus infectés en France et on y meurt du Covid-19 224 fois plus ! C’est incroyable, mais vrai.

Et pour parfaire le tout c’est une nouvelle forme d’obscurantisme qui se révèle dans la France de 2020 : celle où de manifestes conflits d’intérêts sont responsables de la mort prématurée de milliers de personnes. Sans avoir besoin de se faire sa culture et son opinion sur des blogs, mais en lisant simplement et posément les résultats d’études scientifiques sur le succès in vitro de l’hydroxychloroquine dans le traitement dès les premiers stades de l’infection au Covid-19, il y a de quoi vouloir couper des têtes.

Alors qu’on ait un localement un Président qui s’insurge contre le Moyen-Âge c’est très bien, même si entre nous interdire totalement la vente d’alcool ne me semble pas être une mesure particulièrement moderne dans la forme. Donc tant qu’à faire qu’il aille jusqu’au bout de sa démarche et qu’il ose s’affranchir de l’inféodation de notre Pays à l’establishment manifestement toxique de Macron.  On parle, pour le moment en tout cas, juste d’une sécession méthodologique … à condition de pouvoir remplir les soutes de notre avion, bien entendu …

Article précedent

Journal de 7:30, le 06/04/2020

Article suivant

#BeActive pour la Journée internationale du sport pour le développement et la paix

4 Commentaires

  1. erena
    6 avril 2020 à 9h35 — Répondre

    Excellent édito comme d’habitude que je prend toujours à lire. Question: que penses tu du retour de nos compatriotes bloqués à l’étranger ? n’est -il pas légitime qu’ils veuillent revenir au fenua ? est ce normal de la part du gouvernement, du haut-commissaire de leur refuser ce droit ? je suis partie prenante puisque mes enfants sont bloqués à Paris et qu’ils veulent désespérément revenir. Un sujet d’édito pour toi et peut être que tu me permettrais de voir certains aspects du problème qui justifieraient à mes yeux le refus des autorités de rapatrier nos familles, parce que là , je ne comprend absolument pas. Je suis écoeurée du mépris de l’Etat à notre égard, de la couardise de nos gouvernants, du silence tonitruant des bleus. Ou que nous nous tournions, personne. Merci de ton attention.

  2. COROSOL
    6 avril 2020 à 13h57 — Répondre

    D’habitude j’adore tes éditos, mais sur celui ci, je suis en total désaccord.
    1) la chloroquine : si c’était si efficace que ça et sans danger pourquoi, avec les millions de chercheurs et médecins à travers le monde, aucun pays ne l’utilise à grande échelle. Si c’était le produit miracle, les USA s’en serait servi aussitôt.
    2) la vente d’alcool : en ces temps de confinement et connaissant les ravages que provoque l’alcool dans les familles, au quotidien sur la vie des femmes et les enfants du fenua en grande partie à cause des hommes, l’interdiction est tout à fait justifiée. Cela va également faire diminuer le nombre d’accidents sur nos routes.
    3) le confinement : la moitié de la planète est confinée, les chinois, pourtant bien nombreux et équipés de masques (puisque ce sont eux qui les fabriquent) ont eu recours au confinement. Le masque ne suffit pas à lui seul à protéger les populations. Pire, avec un masque, que les gens ne savent pas toujours correctement utiliser, ils se sentent protégés et s’autorisent à faire n’importe quoi.
    4) Quant à parler politique, ce n’est pas le moment. Les politiques de tous pays ont fait ce qu’ils pouvaient avec les moyens qu’ils avaient, devant une pandémie que personne n’aurait pu envisager
    A tes prochains éditos, avec plaisir

  3. Mahesa
    6 avril 2020 à 14h30 — Répondre

    Mettre tous les habitants sous régime sec parce que certains ne savent pas contrôler leur consommation implique de procéder de la même manière pour les produits gras et sucrés vu le nombre d’obèses et de malades de cholestérol en Polynésie. Alors ?

  4. Fred
    12 avril 2020 à 9h47 — Répondre

    Encore une fois d’accord avec toi Alexandre.
    Et Mahesa pose aussi la bonne question…. Pourqyoi ne pas fermer les Mc Do, et interdite tous les produits gras, sucrés, sodas etc???

Laisser un commentaire

PARTAGER

Masques : ils nous ont menti – Edito 06/04/2020