ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Messmer : « Tout le monde est sensible à l’hypnose »

© DR Groupe Entourage

L’hypnotiseur mondialement connu, Messmer, sera à Tahiti au mois de novembre pour un spectacle unique place Toa’ta. C’est sa première visite professionnelle en Polynésie, qu’il a déjà visité au cours de vacances par le passé. A une semaine de sa venue, le « fascinateur », terme qu’il préfère à celui d’hypnotiseur, s’est confié à Radio 1 pour tenter d’expliquer l’hypnose. Une technique de contrôle mental qui permet au rêve et à l’imaginaire de prendre l’espace d’un instant le dessus sur la réalité. Comme l’impression que tout devient possible.

200 spectacles par an depuis 25 ans. Si le monde de l’hypnose se cherche une référence, c’est bien Messmer. Le fascinateur n’a pas commencé l’hypnose par hasard. Son grand-père lui a transmis la fibre dès ses 7 ans. Ses premières victimes ? Ses copains de classe évidemment. Si elle fascine, maîtriser l’hypnose n’est, comme le chant, pas maîtrisable par tout le monde à la perfection. L’improvisation existe chez Messmer, mais le spectacle qui sera proposé en plein air place To’ata est minutieusement préparé. Les personnes choisies sont toujours respectées, volontaires et ne courent aucun risque.

Personne n’est imperméable à l’hypnose, mais il existe des différences de sensibilité. Selon Messmer, 15% des gens sont hypnotisables facilement. Et ce sont ces spectateurs sensibles qui seront recherchés lors de son spectacle au fenua. Il sera ainsi possible pour l’artiste d’entrer dans leur subconscient et les hypnotiser en moins de cinq secondes, selon la réceptivité des volontaires. Quinze minutes avant le spectacle, Messmer va se rendre en arrière scène pour « sentir » l’atmosphère de la salle et les émotions du public. Cette énergie est nécessaire pour l’aider à adapter son spectacle en fonction de la foule, parfois peu confiante en face de lui.

Messmer est souvent interpellé sur la véracité de ses spectacles, qui seraient truqués. Loin de se vexer, le fascinateur affirme avoir besoin de ces sceptiques pour se produire sur scène.

La première séance d’hypnose est prévue le 10 novembre dès 19h30. Pour les moins convaincus, Messmer affirme être capable de les transporter à l’ère préhistorique, dans des films de Rocky Balboa et même provoquer une rencontre avec l’extraterrestre E.T.

Pratique :

Scène de To’ata, le 10 novembre.

Billets en vente dans les magasins Carrefour de Arue, Faa’a et Punaauia, à Radio 1 Fare ute et sur ticket-pacifique.pf .

Article précedent

Boxe « Challenge Maco Nena » : Heimata Neuffer nouveau champion

Article suivant

Crossfit – « Nahiti Challenge » : Un succès grandissant

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Messmer : « Tout le monde est sensible à l’hypnose »