ACTUS LOCALESSOCIAL

Mineurs SDF : « Des structures d’accueils doivent être mises en place »

Le collectif Te ta’i vevo a rendu la semaine dernière un rapport de près de 80 pages sur la situation des sans-domiciles fixes (SDF) en Polynésie. Le collectif fait état de 400 personnes en situation d’errance sur le grand Papeete, parmi lesquels 20 à 30 mineurs. Invité du journal de Radio 1, le substitut général près la cour d’appel de Papeete, Jean-Bernard Rouch, est en charge de la protection de l’enfance et fait partie du collectif à l’origine du rapport.

Article précedent

Les étudiants du fenua s’impliquent avant la COP21

Article suivant

Tatauroscope du Vendredi 13 novembre 2015

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Mineurs SDF : « Des structures d’accueils doivent être mises en place »