EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Mise à jour du message aux extraterrestres : pour leur dire quoi ? – Edito 03/09/2017

Il y a 40 ans avec les sondes Voyager l’humanité envoyait dans l’espace le fameux Golden Record, un disque 33 tours doré contenant des sons et des images censées représenter un portrait de notre espèce ainsi que la diversité de la vie et de la culture sur Terre. Il était destiné à une supposée espèce intelligente extra-terrestre. Sur ce disque était gravée la carte schématique de notre système solaire et de notre planète mère située par rapport à des pulsars facilement reconnaissables par un éventuel astronome d’un autre monde. Dernièrement encore des scientifiques de renom se sont émus que l’on ait pu faciliter la tâche à une espèce potentiellement belliqueuse qui si elle tombait sur cette carte nous trouverait sans trop d’efforts. Mais d’autres estiment au contraire qu’il est temps de mettre ce message à jour. C’est le cas de Jon Lomberg.

Ce scientifique sait de quoi il parle puisqu’il a collaboré pendant plus de 20 ans avec Carl Sagan et a justement œuvré à l’élaboration du premier Golden Record. 40 ans après, son ambition est cette fois-ci d’envoyer un message digital à des civilisations stellaires qui dans l’immensité de l’infini pourraient tomber dessus.

Pour pouvoir le faire il a besoin de l’équivalent de quasiment 8 millions de francs pacifiques, mais au lieu de compter sur des gouvernements via leurs agences spatiales, il a décidé  d’opter pour le financement participatif via la fameuse plateforme Kickstarter. Si d’ici le 28 septembre il parvient à récolter cette somme, le message sera implémenté puis diffusé par la sonde New Horizons qui a déjà dépassé Pluton et se trouve actuellement dans la ceinture d’astéroïdes qui entoure notre système.

Je suis allé visiter la page de son projet de financement. L’idée n’est pas tant de faire un coucou aux aliens mais surtout de créer un vaste élan de créativité parmi nous afin que nous nous creusions la tête pour trouver ce que nous avons de meilleur à montrer et à partager au sein d’un message interstellaire. En substance pourquoi peut-on être fiers d’être des humains, et partager ce que nous avons de plus beau.

Ce qui me dérange dans cette initiative c’est qu’elle repose sur le fait que l’altruisme serait une vertu universelle, et que ce que nous estimions être beau est censé l’être aussi dans les autres galaxies. C’est faire fi de la diversité culturelle au sein des populations de notre propre monde, où un geste, un son, un regard, peut être ici bienveillant, là-bas insultant. Alors imaginez à l’échelle inter-espèces ?

Depuis la fin du 19ème siècle nos ondes radio sont propagées à la vitesse de la lumière au-delà de notre atmosphère. Nous en faisons donc déjà suffisamment pour démontrer que nous existons. Pas sûr que les messages dégoulinants de bienveillance uploadés sur New Horizons ne fassent pas tâches si elles sont captées en même temps que les dernières infos sur une humanité qui continue de se mettre en péril à coups de menaces nucléaires. A la limite, envoyons leur un court message à ces ET : « Notre monde est fou, à l’aide ! ».

Article précedent

Le recours contre Joinville Pomare à Miri renvoyé

Article suivant

Lana lâche Tumaraa... avant Cyril ?

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Mise à jour du message aux extraterrestres : pour leur dire quoi ? – Edito 03/09/2017