ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Moehau Teriitahi ne se représentera pas en 2018

© Cédric Valax

L’élu RMA et plusieurs fois ministre, Moehau Teriitahi, ne sera pas, lui non plus, candidat pour les prochaines élections territoriales. Fidèle à sa promesse de début de mandat en 2013, il préfère laisser la place aux jeunes.

Après Jacqui Drollet, Armelle Merceron et Chantal Tahiata, l’élu des Tuamotu, Moehau Teriitahi annonce qu’il ne sera pas candidat lors des territoriales de 2018. Une décision qui ne date pas d’hier. Dès son élection en 2013, Moehau Teriitahi avait confié à Radio 1 que ce serait « son seul mandat » et que les membres de sa fédération aux Tuamotu étaient au courant de sa décision le lendemain même de son élection. L’élu n’a  pas changé d’avis depuis. Il va donc bien tirer sa révérence en politique. Il salue l’annonce faîte par ses collègues de raccrocher la politique pour pouvoir  « laisser la place aux jeunes ». « J’encourage tous ceux qui approchent les 70 ans et plus de céder la place. (…) On n’est pas irremplaçable ».

Moehau Teriitahi a, pendant plusieurs années, été le secrétaire général de la mairie de Rangiroa. En 2006, il a assuré les fonctions de ministre du Développement des archipels sous le gouvernement d’Oscar Temaru et de Gaston Tong Sang, puis de ministre de l’Aménagement en 2008 et enfin de ministre des Transports aériens et maritimes en 2008. Ce que l’élu des Tuamotu retiendra de la politique, c’est l’élection d’Edouard Fricth en tant que président. Son plus mauvais souvenir ? « Quand on a été dégagé du Tahoeraa ».

L’élu des Tuamotu ne compte pas s’ennuyer pendant se retraite. « J’ai du boulot », affirme-t-il. Il compte bien soutenir ses enfants dans les projets qu’ils comptent monter. Il encourage d’ailleurs les jeunes à s’investir dans la politique.

Article précedent

Le dossier du placement des comptes CCP suspendu au Conseil d’Etat

Article suivant

Délibéré le 22 février pour l’affaire Alcatel-Honotua

4 Commentaires

  1. Warning sign
    19 octobre 2017 à 18h26 — Répondre

    Bon vent la girouette …

  2. Teina
    20 octobre 2017 à 3h50 — Répondre

    Chapeau l’artiste. Enfin un politicien paumotu qui tient sa parole.

  3. Tiare 1
    20 octobre 2017 à 9h05 — Répondre

    Un politicien qui tient sa parole certes mais qui a fait le kangourou lui aussi en sautant d’un parti à un autre.Bon débarras, je ne vais pas plaindre ce monsieur, au vu des salaires qu’il a touchés pendant toutes ces années. On sait pertinemment que leur leitmotiv aux politiques, c’est l’argent, la notoriété.

  4. Tan
    24 octobre 2017 à 10h28 — Répondre

    BON DEBARRAS

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Moehau Teriitahi ne se représentera pas en 2018