INTERNATIONAL

Mondial-2018: chocs en série en Amérique du Sud pour les qualifications

Paris (AFP) – Le Colombie de James face au Chili d’Arturo Vidal, l’Uruguay de Luis Suarez qui défie l’Equateur d’Enner Valencia, et surtout le Brésil de Neymar contre l’Argentine de Lionel Messi: la 11e journée des qualifications de la zone Amérique du Sud pour le Mondial-2018 promet d’être déterminante… Et spectaculaire.

Les six pays en tête du groupe unique de qualification pour la Coupe du Monde en Russie se rencontrent dans la nuit de jeudi à vendredi. C’est la Colombie, 4e du classement, qui ouvrira le bal en recevant le Chili, 5e avec un point de moins.

Outre James (Real Madrid) et Cuadrado (Juventus), la principale attraction côté colombien sera l’attaquant de l’AS Monaco Radamel Falcao, de retour en sélection plus d’un an après sa dernière apparition sous le maillot des Cafeteros. 

– Soucis d’ordre musculaire –

Le Chili sera pour sa part privé de sa star Alexis Sanchez, victime d’une « petite blessure musculaire » à l’entraînement mardi. L’attaquant d’Arsenal ne fera même pas le déplacement en Colombie mais restera à Santiago pour se faire soigner avant le match contre l’Uruguay, que le Chili recevra ensuite dans la nuit de mardi à mercredi.

L’Uruguay aussi a quelques soucis d’ordre musculaire, puisque son attaquant Edinson Cavani n’a pu finir son dernier match en club avec le PSG avant la fenêtre internationale. Juste après avoir inscrit un but splendide contre Rennes, le meilleur buteur de France a quitté la pelouse en se plaignant de la cuisse droite. Il s’est néanmoins envolé pour l’Uruguay, mais pourrait manquer le premier match de sa sélection.

Il s’agira d’un match au sommet, entre le 2e de la poule, l’Uruguay, et le 3e, l’Equateur. Mais si Cavani pourrait le manquer, son compatriote Luis Suarez devrait, lui, bien être présent et s’échiner à martyriser la défense équatorienne aussi bien que celles d’Espagne et d’Europe.

En cas de succès, l’Uruguay pourrait s’emparer de la première place puisque l’actuel leader, le Brésil du sélectionneur Tite, reçoit son grand rival, l’Argentine. 

Si les stars respectives des deux nations, Neymar et Lionel Messi, coéquipiers de Suarez à Barcelone, ont fait le voyage ensemble dans le jet du premier, l’enjeu de la confrontation est énorme pour les deux nations, à commencer par l’Albiceleste, seulement 6e de cette campagne de qualification à huit journées de la fin.

Programme des matches dans la nuit de jeudi à vendredi (heures françaises)

(21h30) Colombie – Chili

(00h00) Uruguay – Equateur

(00h30) Paraguay – Pérou

(01h00) Venezuela – Bolivie

(01h45) Brésil – Argentine

Les Argentins Lionel Messi et Angel Di Maria, à l'entraînement le 8 novembre 2016 à Vespasiano au Brésil. © AFP

© AFP DOUGLAS MAGNO
Les Argentins Lionel Messi et Angel Di Maria, à l’entraînement le 8 novembre 2016 à Vespasiano au Brésil

c91e0ecd095bf59e0a203731721d33365387ffbb-2
Article précedent

Trump à la Maison Blanche: des milliers d'opposants dans les rues

fb4abcd51483a4c0d53f176500ef06aa2cb2e5d3
Article suivant

L'armée irakienne proche de la cité antique de Nimrod

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Mondial-2018: chocs en série en Amérique du Sud pour les qualifications