ACTUS LOCALESSPORTS

Montez le Belvédère pour la bonne cause !

L'arrivée se fera au niveau de l'héliport du Belvédère de Pirae ©DR

L’arrivée se fera au niveau de l’héliport du Belvédère de Pirae ©DR

L’AS Pirae cyclisme organise ce dimanche la 5ème édition de la grimpette du Belvédère. Une course à pied ou à vélo de 7 kilomètres ouverte à tous, organisée dans le cadre de la 13ème Journée internationale sur la prévention du suicide. Les kilomètres parcourus en vélo seront « sponsorisés » et rapporteront de l’argent à l’association locale SOS Suicide.

Avec cette 5ème édition de la grimpette du Belvédère, Tahiti participera à sa façon à l’opération internationale lancée dans le cadre de la 13ème journée internationale sur la prévention du suicide. Les participants s’élanceront dimanche matin de la mairie de Pirae, à pied ou à vélo, pour 7 kilomètres d’un parcours qui les mènera jusqu’à l’héliport du Belvédère. En plus des frais d’inscription, les kilomètres parcourus en vélo seront cumulés et vendus à des sponsors locaux. Les sommes ainsi récupérées seront reversées à l’association locale SOS Suicide et aideront à son fonctionnement. Les précisions de Laurent Le Goff, organisateur de l’événement.

En pratique :

– Catégorie compétiteur (certificat médical obligatoire) : inscription fixée à 1 500 Fcfp (dont 500 Fcfp reversés à SOS Suicide). Départ course à pied à 7h30 et vélo à 7h40.

– Catégorie randonneurs : inscription fixée à 500 Fcfp (intégralement reversée à SOS Suicide). Départ commun à 7h.

Inscriptions à Pacific Cycle ou à la pharmacie Royale (Arue) ou sur place jusqu’au dernier moment. Renseignements et règlement sur simple demande par courrier électronique à [email protected] ou par téléphone au 87 72 08 09 ou 87 77 22 25.

Article précedent

A vous la parole - Replay - Matinées Ebusiness - 02/09/2015

Article suivant

Le Hura Tapairu International reporté d'un an

2 Commentaires

  1. APfenua
    3 septembre 2015 à 19h26 — Répondre

    Une course contre la montre, vélo et coureur à pied de la la montée du Belvédère, était organisée en 2000. Pour moi, un très bon souvenir d’avoir gagné dans la catégorie vétéran des coureurs à pied.
    A cette époque, l’arrivée et la remise des prix étaient fêtés à l’auberge
    du Belvédère. Lors de mes séjours à Tahiti, je suis heureux d’effectuer cette grimpette en courant de ce magnifique endroit qu’il faut préserver. Un métro mordu et amoureux du Fenua.

  2. BIGARD
    4 septembre 2015 à 19h22 — Répondre

    Oui, moi aussi, j’aime cet endroit, sauf que les détritus de plus en plus nombreux jonchent les bas-côtés tout le long de la promenade, et même jusqu’aux refuges de l’Aorai. Je trouve çà minable!

Laisser un commentaire

PARTAGER

Montez le Belvédère pour la bonne cause !