ACTUS LOCALESECONOMIE

Moody’s relève la note de la Polynésie à A3

L’agence de notation financière Moody’s a fait passer la note de la Polynésie française à A3 avec perspective positive. C’est la plus haute notation attribuée à la Polynésie française, équivalente à A- chez les deux autres leaders de notation.

L’agence de notation Moody’s a rendu public, le 18 décembre, le relèvement de la  notation long terme de la Polynésie française, qui est passée de « Baa1 avec perspective stable » en décembre 2017 à « A3 avec perspective positive », la perspective avait déjà été réévaluée « positive » en mai dernier.

C’est la plus haute notation jamais attribuée à la Polynésie française, équivalente à A- chez les deux autres leaders de notation. Ce niveau avait été atteint par la collectivité entre 2000 et 2005.

La notation Court terme, relative aux critères de liquidités passe de P2 à P1 (Prime 1), la note la plus haute possible de l’agence.Moody’s souligne que « les principaux facteurs justifiant le relèvement des notations sont une meilleure performance opérationnelle qu’attendue et un désendettement important ».

L’agence remarque, en outre, que « la stabilité politique permet également au gouvernement polynésien de maintenir le cap des réformes structurelles ». Son analyse a été confortée par le vote du budget primitif 2019 en début décembre, qui, « démontre à nouveau l’engagement [du gouvernement] à préserver les équilibres budgétaires ».

La réforme des retraites de septembre 2018, a également convaincu les analystes car celle-ci, « qui vise à équilibrer les comptes sociaux d’ici à 2021, devrait permettre de réduire les contributions annuelles de la collectivité au système de sécurité sociale ».

Enfin, Moody’s indique que la perspective positive reflète les améliorations intrinsèques de la Polynésie française ainsi que le potentiel d’amélioration de ses finances associé aux réformes en cours.

Cette hausse de la notation, récompense donc non seulement la solidité financière et budgétaire du Pays, mais aussi les différentes réformes entreprises et contribue à améliorer encore l’image financière de la Polynésie française auprès des investisseurs étrangers comme des établissements prêteurs.

Communiqué du conseil des ministres.

Article précedent

Pourquoi Cyril Tetuanui a échappé à l’inéligibilité

Article suivant

Un hôtel de 17 étages en projet à Papeete

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Moody’s relève la note de la Polynésie à A3