ACTUS LOCALESECONOMIE

Moody’s tempère la notation de la Polynésie française

Moody’s révise la perspective associée à la note de la Polynésie française, qui se maintient à « A3 », de « positive » à « stable », comme elle l’avait fait pour la France. La faute au covid-19, mais selon le gouvernement, cette note reflète toujours la bonne opinion de l’agence de notation dans la gestion du gouvernement.

Le vice-président de la Polynésie française, ministre de l’économie et des finances, a présenté au gouvernement l’opinion de crédit publiée le 20 mai dernier par l’Agence de notation Moody’s qui a abaissé la perspective associée à la notation de la Polynésie française de positive à stable.

Cette révision est consécutive à la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19 qui avait valu à la France l’abaissement de sa perspective de positive à stable en février 2020.

Dans son communiqué du 20 mai, l’agence indique que « le profil de crédit de la Polynésie française (A3, perspective stable) reflète des performances financières qui resteront solides malgré les impacts de la crise du coronavirus ». Elle note, par ailleurs, que « la Polynésie française n’a pas connu de crise sanitaire, pour un confinement qui n’aura duré qu’environ un mois et des impacts sur les dépenses très limités. »

Moody’s anticipe sur le maintien d’une performance de fonctionnement stable dans les 2-3 prochaines années, permettant ainsi de dégager des niveaux d’épargne solides, d’une position de liquidité confortable, d’un bon accès à l’emprunt et d’une stabilité politique permettant la poursuite des réformes.

Elle indique en outre que la notation pourrait être relevée si l’amélioration de la gouvernance et de gestion se poursuivait et si la dette continuait à se réduire.

Avec communiqué.

Article précedent

Baisse du prix des carburants et du gaz au 1er juin

Article suivant

Communiqué Officiel | Décision du Comité Exécutif du 27 mai

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Moody’s tempère la notation de la Polynésie française