INTERNATIONAL

Mort d'Amada Traoré: la contre-autopsie n'a mis en évidence "aucune trace de violences"

Pontoise (France) (AFP) – La nouvelle autopsie effectuée mardi sur le corps d’Adama Traoré, mort le 19 juillet lors de son interpellation dans le Val-d’Oise, n’a mis en évidence « aucune trace de violences », a annoncé jeudi le procureur de la République de Pontoise à l’AFP.

« La nouvelle expertise ne fait état d’aucune trace de violences susceptible d’expliquer le décès » du jeune homme de 24 ans, qui a entraîné plusieurs nuits de violences à Beaumont-sur-Oise et dans les communes voisines, a déclaré Yves Jannier.

Selon le procureur, « l’explication de la cause du décès ne pourra être apportée qu’avec l’ensemble des analyses (bactériologie, toxicologie, anatomopathologie) », dont les résultats sont attendus « dans le courant du mois d’août ».   

La justice avait accédé mardi à la demande de contre-expertise déposée par la famille d’Adama Traoré, qui accuse les gendarmes qui ont procédé à son interpellation de « bavure ».

Le premier rapport d’autopsie avait souligné « un phénomène infectieux sur plusieurs organes », notamment les poumons et le foie, et « l’absence de violences de nature à entraîner le décès », qui reste inexpliqué.

« Lorsque les secours sont intervenus, la température du jeune homme était très élevée, et c’était un jour de canicule », a rappelé le procureur.

L’avocat de la famille, Frédéric Zajac, avait dit avoir demandé cette contre-expertise non « pour contester la première autopsie, mais pour qu’on sache tout, qu’on arrête les fantasmes de part et d’autre ».

Aux cris de « Justice pour Adama », entre 1.500 (police) et 5.000 personnes (service d’ordre) avaient participé vendredi à Beaumont-sur-Oise à une marche blanche qui a pris des allures de manifestation.

Deux enquêtes sont menées parallèlement par la section de recherches et l’inspection générale de la gendarmerie.

Marche en mémoire d'Adama Traoré le 22 juillet 2016 à Beaumont-sur-Oise. © AFP

© AFP Thomas SAMSON
Marche en mémoire d’Adama Traoré le 22 juillet 2016 à Beaumont-sur-Oise

Article précedent

Syrie: Assad offre une amnistie aux rebelles qui rendent les armes

Article suivant

Pologne: premier grand bain de foule pour le pape à Czestochowa

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Mort d'Amada Traoré: la contre-autopsie n'a mis en évidence "aucune trace de violences"