EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

N’est pas médecin qui veut … – Edito 11/12/2018

A en écouter certains on se demande à quoi cela peut bien servir de faire 7 ans d’études pour devenir médecin généraliste et 15 ans pour un spécialiste en chirurgie. C’est quand même fou d’entendre des gens dont ce n’est pas du tout le métier se répandre en conseils de santé en tous genres. La main sur le cœur, le menton haut, sûrs d’eux, s’ils en avaient des vierges devant eux ils vous feraient presque une ordonnance eux-mêmes.

Un peu de sérieux. J’ai bien conscience que lorsque les fins de mois sont difficiles on regarde à deux fois avant d’aller payer une consultation à 3600Fcp chez un médecin conventionné, mais dans ce cas il ne faut surtout pas hésiter au moins à visiter un dispensaire quand les symptômes sont là et ne se dissipent pas.

Passent encore les conversations privées, mais lorsque on ramène sa supposée fraise sur les réseaux sociaux, on se rend coupable de mise en danger de la vie d’autrui. Non, la lecture d’un article sur un site comme Doctissimo ne vous permet pas de vous prétendre être un expert en dermatologie, gastroentérologie ou autre.  D’ailleurs bien malvenu serait celui qui vous laisserait lui faire un toucher rectal sans que la procédure ne soit parfaitement maîtrisée, aïe.

On atteint le pompon quand après la description de ses maux, on en vient à lire des conseils précis de médicaments avec citation dans le détail de l’article correspondant dans le Vidal, l’ouvrage de référence sur les médicaments pour les spécialistes. Que ce soit clair, si pour certains vous ne prenez pas le bon dosage c’est carrément la mort que vous risquez. Et proposer à des amis ou membres de la famille des boîtes déjà entamées qui vous reste sur les bras c’est potentiellement comme si vous proposiez de les empoisonner, l’accepter c’est du suicide par procuration.

Et un dernier mot pour tous ceux qui sachant qu’ils doivent subir une intervention chirurgicale se rendent sur les sites de vidéo en ligne pour regarder à quoi correspond l’opération. C’est une fausse bonne idée. Un œil non averti qui tomberait là-dessus pourrait avoir le réflexe de laisser traîner ou pire de refuser de s’y plier et se mettrait encore davantage en danger.

Bref, vous l’aurez compris, il y a des choses avec lesquelles on ne peut pas jouer. Allez, tous chez le Taote !

Article précedent

Deux élèves blessés après l’effondrement d’un mur au collège de Taunoa

Article suivant

Futsal- Nouméa : Les Aito Arii s’inclinent face aux Cagous dans le premier test match

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

N’est pas médecin qui veut … – Edito 11/12/2018