EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Not « healthy » ? Just call Taote Temaru ! – Edito 23/11/2020

Je ne sais pas s’il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Samedi matin je suis tombé par hasard sur un live vidéo Facebook lancé par un média de la place. Il s’agissait de suivre en direct la conférence de presse que donnait Oscar Temaru. Depuis, des articles synthétisants cette rencontre ont été publiés. Je regrette néanmoins qu’ils apparaissent finalement bien trop consensuels et complaisants par rapport à l’ensemble des propos qui ont été tenus par le Tavana de Faa’a.

Pour moi voyez-vous lorsque l’on se permet de retoquer comme il l’a fait le cancer du sein chez la femme comme s’il s’agissait d’un problématique de santé mineure eu égard au nombre de crises cardiaques dont elles seraient beaucoup plus nombreuses à périr, cela n’a pas tendance à participer à crédibiliser le propos d’un nutritionniste autoproclamé. Pour M. Temaru, mordicus, la réponses à tous nos maux passerait a minima par la révision de notre manière de nous nourrir, au mieux par le jeûne à pratiquer régulièrement.

Ce qui est navrant c’est que dans ce qu’il dit tout n’est pas à jeter, mais je mets au défi les moins lettrés, ceux à qui il s’adresse en priorité, de savoir faire le tri entre le bon grain et l’ivraie. Par ailleurs en prenant et en assumant sans grande modestie la posture d’un prophète en citant Jésus, Bouddha ou Mahomet qui avant lui jeunaient aussi, tout ce qui peut sortir de la bouche de quelqu’un qui manifestement est pris en flagrant délit de complexe messianique devient sujet à caution.

Ce n’est sûrement pas la seule raison pour en arriver là. Lorsqu’il affirmait en direct que les médecins cherchaient à soigner les symptômes mais ne recherchaient jamais la cause de ces derniers on avait déjà explosé le plafond de verre. Aussi en dehors de poser des questions timides sans jamais ne serait-ce que tenter d’appuyer là où ça pourrait faire mal, ou même en se bidonnant à la moindre occasion dans un climat de connivence malaisante eu égard aux fondamentaux de la profession, je déplore que des journalistes s’auto-réduisent au rang de portes paroles de quelqu’un qui n’est pas loin du tout de pouvoir être accusé de mise en danger de la vie d’autrui.

Lorsque sans vergogne, comme Oscar Temaru l’a fait samedi, on encourage à cesser tous traitements pour s’en remettre à des méthodes alternatives on devient un danger public.  Faire fi des innombrables cas particuliers c’est de l’irresponsabilité totale quand au nom d’un vécu personnel ou de l’expérience de quelques proches ou connaissances on en tire de telles généralités. On ne le répétera jamais assez mais un jeûne sans avis ou surveillance médicale c’est prendre des risques pour sa santé potentiellement supérieurs aux bénéfices à en retirer.

J’abonde en revanche totalement dans le sens du leader indépendantiste lorsqu’il met en garde contre toutes ses cochonneries que l’on ingère, j’espère seulement qu’il inclut aussi les couleuvres qu’il voudrait nous faire avaler.

Article précedent

Mareva Georges dans le jury de Miss France 2021

Article suivant

Hiti FM va cesser d'émettre à la fin du mois

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Not « healthy » ? Just call Taote Temaru ! – Edito 23/11/2020