ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Taaroanui Maraea : « L’église doit rester très ouverte »

Maraea-Taaroanui

Seul candidat à sa réélection, Taaroanui Maraea a été reconduit vendredi à la présidence de l’Eglise protestante ma’ohi (EPM) pour quatre nouvelles années. En marge de l’inauguration du nouveau centre de formation pastorale à Tahaa samedi, il a accordé une interview à Radio 1 pour évoquer les « missions » qui l’attendent pour ce nouveau mandat.

En tant que président de l’église protestante ma’ohi, Taaroanui Maraea se doit de veiller au bon déroulement de la pratique de la foi dans les paroisses et faire appliquer les décisions du synode. Son rôle, comme il le définit lui-même, est « de conduire pédagogiquement les fidèle vers les décisions prises par l’instance suprême ». Un rôle pas toujours facile à jouer, d’autant que les valeurs chrétiennent s’opposent parfois aux évolutions de la société. Même si elle rassemble environ 40% de la population polynésienne, l’église protestante doit faire face au désintéressement de la jeune génération. Un combat que l’église doit mener : « en étant prête à se remettre en question par rapport aux attentes de la société ».

Taaroanui Maraea ne se mêle pas uniquement de religion, mais également de politique. Il se défend d’appartenir au mouvement indépendantiste, étiquette qui lui colle pourtant à la peau depuis de longues années, mais ne manque pas de commenter les choix des dirigeants du pays. En tant que chef de file de la plus importante église du fenua, sa voix compte et il le sait. Il s’est d’ailleurs récemment entretenu avec le président Edouard Fritch au sujet de l’emploi et des grands projets du Pays.

Article précedent

Jeux du Pacifique : Tahiti Nui 2023 en ligne de mire

Article suivant

Un morceau de fusée met la toile en émoi

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Taaroanui Maraea : « L’église doit rester très ouverte »