ACTUS LOCALESSOCIAL

Nouveaux préavis de grèves dans l’hôtellerie

La grogne sociale s’installe au fenua. Alors que la grève est toujours en cours à la fédération des cantines scolaires de Moorea et qu’un protocole d’accord a été signé mercredi entre la CSIP et Newrest, des préavis ont été déposés à ADT, dans les aérodromes des îles et dans deux hôtels de Bora-Bora. Des discussions syndicales sont également en cours chez Carrefour…

Un préavis de grève a été déposé mardi et devrait prendre effet le 15 mai à 0 heures chez Aéroport de Tahiti. Le personnel a treize points de revendications tels que la suspension de l’organisation d’ADT jusqu’à la confirmation du renouvellement de la concession de l’aéroport de Tahiti-Faa’a en sa faveur, le respect de l’équité syndicale, les majorations relatives à la planification du travail, le recrutement ou encore l’accord d’établissement. Le syndicat O oe to oe rima et la directrice des ressources humaines se sont rencontrés jeudi matin, mais aucune négociation n’a eu lieu. Le syndicat demande à ne négocier qu’avec la direction de l’établissement. Une rencontre est prévue vendredi ou samedi.

Préavis de grève dans les hotels de Bora-Bora

D’autres préavis de grève ont aussi été déposés dans deux hotels de Bora-Bora. Au Four Season et au Méridien. Pour le premier, le préavis de grève a été déposé le 2 mai et devait prendre effet lundi 8 mai à 0 heures. Mais une « suspension » a été demandée. Une réunion est prévue entre le syndicat O oe to oe rima et la direction vendredi après-midi, et si aucun accord n’est trouvé, un autre préavis devrait être déposé ce vendredi. Le personnel du Four Season a huit revendications, comme la suppression de l’annualisation du temps de travail, les indemnités de départ volontaire, pré-retraite et retraite à hauteur de 50% du salaire de base, le non-respect du protocole d’accord d’avril 2015, et l’augmentation de la dotation du comité d’entreprise.

Concernant le Méridien, le mouvement devrait prendre mardi 9 mai à 0 heure. Le personnel a neuf points de revendications comme le reclassement et l’avancement du personnel, la mise en place d’une prime dite de 13ème mois, la mise en place d’une prime d’intéressement, le non respect de la règlementation concernant du personnel, ou encore l’inégalité de traitement concernant le licenciement du personnel.

Des préavis de grève à venir

Dans les grandes surfaces de Carrefour des réunions sont en cours avec le syndicat. « La situation s’est bien débloquée mais on poursuit les pourparlers », nous affirme-t-on au niveau du syndicat. Dans deux semaines une autre réunion est prévue, « la troisième depuis le début des discussions ». Un préavis de grève devrait aussi être déposé au Conrad à Bora-Bora si les négociations n’avancent pas, explique-t-on du côté de O oe to oe rima.

Article précedent

Tatauroscope du samedi 13 mai 2017

Article suivant

Mondiaux : Plusieurs rameurs qualifiés contrôlés positifs au paka et remplacés

1 Commentaire

  1. Tiare 1
    12 mai 2017 à 17h06 — Répondre

    Les petits salariés que ce soit dans l’hôtellerie, la restauration, les grandes surfaces ou autres, sont bien mal lotis. Ils triment pour des salaires de misère qui ne les permettent même pas de vivre décemment ,en cause le coût élevé de la vie,contrairement aux fonctionnaires d’Etat et du Territoire pour qui tout va bien dans le meilleur des mondes.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Nouveaux préavis de grèves dans l’hôtellerie