ACTUS LOCALESEDUCATION

Nouvelles formations au cours Bufflier

C’est bientôt la rentrée au Cours Bufflier et pour cette année, l’école propose trois nouvelles formations. Le Bachelor marketing, le Bachelor qualité-sécurité-environnement ainsi que le diplôme de comptabilité et de gestion.

Cela fera bientôt 50 ans que l’École supérieure Cours Bufflier a ouvert ses portes à Tahiti. Si au début l’école se limitait aux domaines de la comptabilité et du secrétariat avec la possibilité de décrocher un BEP ou un Bac pro, depuis son enseignement s’est élargi et les formations proposées mènent à des diplômes comme des BTS et des Bachelors. Et cela dans de nombreux domaines comme la gestion, la bureautique, les langues étrangères, la qualité-sécurité-environnement, la responsabilité sociétale des entreprises, la prévention, la communication, la gestion de l’enfant, et le marketing.

« Nous avons deux métiers, précise Patrice Lopez-Diot, directeur du Cours Bufflier, la préparation aux formations diplômantes qui s’adresse aux personnes qui ont le niveau Bac ou les bacheliers et cela sans âge limite, et la formation continue qui s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent se former, telles que des salariés, des autodidactes ou des personnes à la recherche d’un emploi qui cherchent à se former. »

Proposer des formations, c’est bien, mais c’est encore mieux si celles-ci correspondent aux besoins du marché du travail polynésien. Et selon Patrice Lopez-Diot, c’est le cas. « Ces formations répondent aux besoins des  entreprises polynésiennes, et c’est ce qui fait notre point fort. D’ailleurs, c’est pour cela que nous avons un très bon taux d’insertion professionnelle : 85 % de nos élèves trouvent un emploi dans les trois mois qui suivent la formation », assure-t-il.

Cette année, trois nouvelles formations ont été initiées. Le Bachelor marketing, le Bachelor QSE (qualité-sécurité-environnement) ainsi que le DCG, diplôme de comptabilité et de gestion.

Concernant le Bachelor marketing, dont les cours se feront en alternance, les lundi, mardi et mercredi en entreprise, et les jeudi et vendredi à l’école, tout au long de l’année scolaire, l’enseignement portera sur le marketing opérationnel, stratégique, international et aussi le E-marketing, sans oublier des cours d’anglais et de culture de citoyenneté européenne, « puisque c’est un diplôme européen que l’on propose. »

Quant au Bachelor QSE (qualité-sécurité-environnement), les enseignements aborderont les domaines des notions de qualité santé et sécurité au travail, la qualité, l’environnement, les outils de management, ainsi que la RSE, à savoir la responsabilité sociétale des entreprises. « On se rend compte qu’aujourd’hui, pas mal d’institutions et d’entreprises privées se mettent à la RSE, comme Air Tahiti Nui ou la CPS ainsi que quelques communes. »

Quant aux tarifs, le BTS qui se fait sur deux années, revient à 450 000 Fcfp l’année et les Bachelors qui se font sur un an, 550 000 Fcfp, « avec bien sur la possibilité de payer en plusieurs fois » assure Patrice Lopez-Diot.

 

Escb Bachelor Marketing by bastia

Escb Dess Qse Rse by bastia

ESCB-DCG by bastia

Article précedent

L’agroécologie pour tous avec le fa’a’apu durable de la Fape

Article suivant

Des renforts de métropole pour le bureau de veille sanitaire

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Nouvelles formations au cours Bufflier