ACTUS LOCALESECONOMIE

Nuihau Laurey exhorte le secteur privé à « investir »

Nuihau Laurey © Cédric VALAX

Nuihau Laurey © Cédric VALAX

Lors de la signature de l’emprunt contracté par le Pays auprès de la Banque de Polynésie, mardi après-midi, le vice-président du Pays, Nuihau Laurey, a rappelé les récents bons résultats de l’économie locale (+1,8% de croissance). Il regrette néanmoins que le redémarrage économique ne soit dû qu’à la commande publique et que « l’investissement privé reste atone ».
« C’est la première fois depuis 2007 qu’on a une croissance positive de 1,8% ». Nuihau Laurey est revenu mardi sur les récents bons chiffres publiés par l’Institut de la statistique de la polynésie (ISPF) et de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM). Mais si le vice-président et ministre des Finances a affirmé que ce « redémarrage » économique était principalement dû à l’investissement public, il a surtout regretté « l’attentisme » des acteurs privés en Polynésie.

 

Nuihau Laurey a également demandé aux investisseurs privés de ne pas tout attendre de la défiscalisation, en rappelant qu’il y a 20 ans l’économie locale fonctionnait sans ce dispositif.

 
Article précedent

La dette du Pays atteint 93,39 milliards de Fcfp

Article suivant

Pacific Foodaholic, un festival de street food à Tahiti

1 Commentaire

  1. Mairehau
    5 août 2015 à 12h46 — Répondre

    Bonjour Monsieur Le Vice-Président,

    « L’attentisme » des acteurs privés, ne l’ont que de revers envers eux même avant tout, que le manque d’assainissement grave, de certaines atteintes graves à leurs écoutes et leurs argents durement gagnés :

    – Les contributions dont les agents touchent une prime, lorsqu’ils plombent des entreprises en leurs obligeant à trainer malhonnêtement des contentieux et en faisant trainer des dossiers pour faire croire à des retards, pour surenchérir le plus à leur salaire, cela vous dis quelque chose ?
    Depuis le temps que cela dure, qu’ ATTENDEZ -VOUS !
    – Lorsque j’étais stagiaire pour apprendre à créer une entreprise et que pour parfaire mes connaissances, je suis allée à l’accueil, pour me renseigner auprès des agents concernés au bureau des employeurs à la CPS, pendant les heures d’ouvertures bien sûr et pas bientôt à la fermeture avec personne pour les occuper, avec beaucoup de politesse et le sourire, je me suis faite souffler au nez comme une malpropre !
    Et comme quand on débute dans la vie avec aucune aide on a peur de ce que l’on va découvrir de la vie, j’ai eu très peur…
    Se sont qui que vous voulez payer encore avec l’argent de ces « attentistes » que vous insultez du haut de votre perchoir !
    Assainissez d’abord les services gangrénés par les intérêts malhonnêtes, et vous verrez que vos « attentistes » seront tout d’un coup, des gens sensés, qui n’attendent rien mais qui foncent pour vivre, juste vivre !

    Pour celà, je fais un appel solennel à témoignage ! Merci !

Laisser un commentaire

PARTAGER

Nuihau Laurey exhorte le secteur privé à « investir »