EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Nuutania Break – Edito 28/09/2017

Je suis assez surpris de la facilité avec laquelle est passée une info cette semaine, comme une lettre à la poste. Ainsi nos confrères de Tahiti Infos titraient avant hier qu’un détenu évadé depuis plusieurs jours avait été interpellé par la DSP. On y apprenait que ce voleur récidiviste avait pu s’échapper en raison d’un défaut de surveillance de la part de ses gardiens alors qu’il était commis à des travaux sur un mur extérieur d’un bâtiment de la prison. Cela ce serait déroulé durant la visite du député Moetai Brotherson le 15 septembre dernier où, selon les termes de mes collègues « le détenu aurait profité de la confusion accompagnant l’arrivée du député », fin de citation.

Mesdames et messieurs les gardiens de prison, vous ne faîtes pas un métier facile, ça on en a bien conscience, mais oh … ça va aller, c’est Moetai Brotherson pas la Reine d’Angleterre en short et claquettes, c’est pas non plus la Sainte Vierge qui fait une apparition, on va s’en remettre. C’est bien beau de vouloir faire les choses en grandes pompes dans la plus pure tradition républicaine mais à condition d’avoir remis les prisonniers en cellule avant peut-être non ? C’est sûr que ça le fait de se mettre au gardav’ devant le nouveau député, mais pas à tout prix. Là c’est un voleur récidiviste avec malgré tout des antécédents de violence qui avait pu se faire la belle, mais c’est une chance que ce n’ait pas été un profil plus tordu qui aurait pu en profiter pour nous mettre en danger.

Le plus étonnant c’est que, sauf erreur ou omission, je n’ai pas senti les autorités de l’état spécialement émues de cette situation au point de communiquer pour rassurer, faire un quelconque mea culpa. Ils n’avaient pas le temps ? Leur esprit misait ailleurs ?  Et c’est ce que je vous disais au début de cet édito, comme l’évadé a été arrêté, le public ne s’en émeut pas spécialement non plus. Je ne veux pas jeter de l’huile sur le feu mais vous réalisez maintenant que c’est grave ce qui s’est passé ? C’est tout simplement un scandale, ni plus ni moins. Heureusement qu’il n’y avait pas un chat à la prison de Papearii quand le garde des sceaux est venu l’inaugurer, ça aurait été quoi sinon ? … oui Prison Break puissance 10.

En ce moment aux USA ils se tâtent pour savoir s’ils en font une nouvelle saison après le succès mitigé de sa reprise en 2016, mais moi je dis qu’on tient un truc là. En plus Moetai il parle couramment l’anglais à force d’aller à l’ONU, qu’ils le prennent en guest star dans un épisode, grâce à lui les frères Scoffield vont pouvoir se refaire la malle … en chemises à fleurs …

Article précedent

Racolage touristique en toute illégalité à la Gare Maritime !

Article suivant

replay A vous la parole - Komosulo - 28/09/2017

4 Commentaires

  1. Wallace Sandford
    30 septembre 2017 à 6h13 — Répondre

    Alexandre, tu écris des conneries sur le CP de Faa’a-Nuutania et tu es content. Un vrai pro aurait vérifier la véracité de ses informations avant de le publier. L’occasion était trop belle pour toi dans la mesure où tu pouvais mélanger ces âneries avec la visite du député Moetai Brotherson. Tu as voulu te rendre célèbre et tu te dis, voici l’occasion rêvée et tu t’es réellement rendu célèbre en te comportant de la sorte mais à mon avis, pas dans le bon sens sur ce coup. Je ne crois pas que le personnel pénitentiaire apprécie ce tissu de mensonge que tu as publié en le titrant Nuutania Break. tu viens de nous insulter. Tu aurais pu toi même être fonctionnaire; dis moi, pourquoi n’est-ce pas le cas ? Je te conseille de te remettre en question et de faire ton mea culpa.

    • 30 septembre 2017 à 8h10 — Répondre

      Un tissu d’anerie dont les faits ont pourtant été confirmés à l’audience de l’évadé qui a écopé de 6 mois de détention supplémentaires. On ne doit plus croire ni ses collègues des autres médias ni les magistrats à present ? S’il existe une vérité alternative aussi importante pour blanchir ceux qui étaient responsables de sa surveillance il est dans ce cas très curieux que les autorités compétentes ne donnent aucun éclaircissement… Pourquoi je n’ai pas été fonctionnaire ? Lol tout simplement car je ne l’ai jamais envisagé, chacun son domaine je ne vois pas où tu veux en venir mais peu importe.

  2. Tan
    2 octobre 2017 à 9h38 — Répondre

    Moetai parle couramment l’anglais, il a fait ses études et travaillé à New york, c’est pourquoi il peut se permettre d’aller à l’ONU. Mais bien sûr tu peux y aller aussi ne fait pas ton jaloux

    • 2 octobre 2017 à 10h04 — Répondre

      Ce n’est pas du tout de la jalousie, je parle couramment l’anglais moi aussi … et c’était de l’humour … On se détend …

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Nuutania Break – Edito 28/09/2017