INTERNATIONAL

Obama dit avoir demandé à Poutine de cesser les cyberattaques

Washington (AFP) – Le président américain Barack Obama a affirmé vendredi avoir demandé directement en septembre à son homologue russe Vladimir Poutine de « cesser » les cyberattaques, le menaçant de « conséquences sérieuses s’il ne le faisait pas ». 

Revenant sur les piratages informatiques qui ont visé le parti démocrate et perturbé la présidentielle américaine, Barack Obama a assuré qu’il s’était inquiété de leur impact potentiel sur le scrutin. 

« J’ai donc dit à la Russie d’arrêter et indiqué qu’autrement il y aurait des conséquences », a assuré, lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le président qui cédera le pouvoir au républicain Donald Trump le 20 janvier. 

« Début septembre, quand j’ai vu le président Poutine en Chine, j’ai senti que le moyen efficace de m’assurer que ceci ne se produirait pas était de lui parler directement et de lui dire de cesser » les cyberattaques « et qu’il y aurait des conséquences sérieuses s’il ne le faisait pas », a-t-il insisté. 

« Notre objectif reste d’envoyer un message clair à la Russie et aux autres, de ne pas nous faire ça car nous pouvons aussi vous faire des choses », a-t-il ajouté. 

A un journaliste qui lui demandait si la démocrate Hillary Clinton avait perdu à cause de ces piratages, Barack Obama s’est contenté de répondre: « je ne trouve pas qu’elle ait été traitée de façon juste durant cette élection, la façon dont elle, et ces questions, ont été traitées sont préoccupantes ». Il a également déploré la place médiatique qu’ont pris les révélations au compte-gouttes pendant la campagne, tirées des emails du directeur de campagne d’Hillary Clinton, John Podesta, et de son parti. 

En revanche, Barack Obama a affirmé que Pékin avait réduit ses cyberattaques après les avertissements de Washington. 

« J’avais dû avoir la même conversation avec le président Xi (Jinping) et nous avons depuis détecté des signes montrant qu’ils avaient réduit, mais pas complétement éliminé, ces activités », a dit le président sortant. 

Le président Obama tient une conférence de presse à Washington le 16 décembre 2016. © AFP

© AFP SAUL LOEB
Le président Obama tient une conférence de presse à Washington le 16 décembre 2016

Article précedent

Venezuela: la colère monte et les billets manquent toujours

Article suivant

Hand: ce sera la petite finale pour les Bleues à l'Euro

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Obama dit avoir demandé à Poutine de cesser les cyberattaques