ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Objectif Papara 2020 pour Bruno Sandras

Bruno Sandras © Cédric Valax

Bruno Sandras, est redevenu éligible dimanche avec la fin de sa peine prononcée en 2014 dans l’affaire des « Emplois fictifs ». L’ancien député-maire annonce à Radio 1 son retour en politique et entend reconquérir la mairie de Papara lors des municipales de 2020.

Condamné le 23 juillet 2014 à trois ans d’inéligibilité dans l’affaire des « Emplois fictifs », l’ancien député-maire de Papara Bruno Sandras est officiellement redevenu éligible dimanche. Contacté par Radio 1, il annonce son retour en politique pour les élections municipales de 2020 à Papara.

Réélu pour la troisième fois maire de Papara en mars 2014, l’élu avait perdu son mandat quatre mois plus tard. Depuis, Bruno Sandras a repris des études, obtenu un master de droit et même terminé un livre Plaidoyer pour les tavana actuellement « entre les mains des éditeurs ».

Gaston Flosse dans l’expectative

L’autre politique condamné à une peine de trois ans d’inéligibilité dans l’affaire des emplois fictifs, c’est évidemment l’ancien président Gaston Flosse. Une condamnation qui a également pris fin dimanche.

Pour autant, la situation du leader du Tahoeraa reste suspendue à l’interprétation du cumul des peines d’inéligibilité pour laquelle deux thèses s’opposent. En effet, Gaston Flosse a été condamné à deux ans d’inéligibilité dans l’affaire du « SED » en juin 2015. D’un côté, son avocat Me François Quinquis estime que ces deux peines ne peuvent s’additionner. Selon cette lecture, la peine du « SED » a été purgée pendant celle des « Emplois fictifs » et Gaston Flosse est aujourd’hui éligible. De l’autre, le procureur général près la cour d’appel de Papeete, François Badie, a annoncé publiquement que les deux peines s’additionnaient et que l’ancien président restait inéligible jusqu’en juillet 2019.

Article précedent

Pico Yan Tu de retour chez A ti'a i mua

Article suivant

JOURNAL DE 07:30 LE 24/07/17

5 Commentaires

  1. Caron
    23 juillet 2017 à 21h37 — Répondre

    Bon retour les voyouxxxxx….., au suivant…..

  2. Taaroa
    24 juillet 2017 à 6h15 — Répondre

    Avec la nouvelle loi confiance, de toute façon, mêmes les anciennes peines pour détournement d’argent public mènent à l’inéligibilité à vue.

  3. Caron Jean Louis
    24 juillet 2017 à 8h04 — Répondre

    Bon retour les voyouxxxxx….., au suivant…..

  4. nui
    24 juillet 2017 à 9h39 — Répondre

    Place aux jeunes vieux croûtons va …

  5. HEI
    24 juillet 2017 à 9h43 — Répondre

    Comment faire confiance à des personnes qui sont déjà jugés et sanctionnés ?

    Nunaa no PAPARA , il ne faut plus voter pour des couillons comme eux , taui te taata …
    Corrompu un jour corrompu toujours … Haavaravara

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Objectif Papara 2020 pour Bruno Sandras