ACTUS LOCALESSOCIAL

Olivier Pôté, de l’Adie à la FACE Polynésie

Olivier Pôté © Jennifer Rofes

Une vingtaine de grands patrons ont lancé en octobre dernier la déclinaison polynésienne de la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE). Vincent Fabre, le directeur d’OSB et patron d’OPEN, en a pris la présidence et Olivier Pôté, ancien directeur régional de l’Adie en Polynésie entre 2011 et 2014, vient d’être nommé directeur de la structure.

Au mois d’octobre dernier Patrick Moux, Marc Siu, Louis Wane, Stéphane Chin Loy, René Malmezac, Michel Monvoisin et bien d’autres grands patrons de Tahiti étaient réunis à la CCISM, en présence du président Edouard Fritch, pour le lancement du club d’entreprises FACE, la déclinaison polynésienne de la Fondation Agir Contre l’Exclusion. A l’époque, le directeur d’OSB et patron d’OPEN, Vincent Fabre, avait été élu président de ce nouveau club. Aujourd’hui Olivier Pôté, ancien directeur régional de l’Adie en Polynésie entre 2011 et 2014, vient de prendre la direction de la structure. Fondation reconnue d’utilité publique depuis 1994, FACE a pour vocation de mettre en place des actions et projets pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion. Le nouveau directeur du Club FACE en Polynésie en explique les objectifs.

La vingtaine d’entreprises, fondatrices de ce club a pour objectif de mettre des moyens humains et financiers en oeuvre pour lutter contre toutes les formes d’exclusion, que ce soit dans le domaine de l’emploi, de l’éducation ou du numérique. Au programme : des actions en faveur d’une alimentation plus saine, de l’économie d’énergie, du respect de l’environnement, de la lutte contre les violences conjugales, mais aussi pour les entreprises du club elles-mêmes, pour la diversité, pour l’égalité, l’entraide générationnelle et la mixité. La première aura lieu au lycée professionnel de Mahina, comme l’explique Olivier Pôté.

D’autres actions sont prévues : un travail est en cours avec les communes de l’agglomération de Papeete pour favoriser l’emploi des jeunes des quartiers prioritaires, une plateforme de CV vidéo pourrait voir le jour pour aider les jeunes à se présenter, des petits-déjeuners d’échange entre les entreprises sont régulièrement organisés. Les entreprises se sont lancé « de façon sincères et désintéressées », assure Olivier Pôté.

Il est possible pour les entreprises, quelles que soient leurs tailles, de rejoindre ce club qui a pour vocation de devenir « représentatif du tissu économique local ». Pour cela, on peut joindre Olivier Pôté au 87 23 64 53.

Article précedent

Des centaines de milliers d'Américains défilent contre Trump

Article suivant

Des dizaines de polynésiens victimes d'un site de commande groupée

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Olivier Pôté, de l’Adie à la FACE Polynésie