EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

On nous prive de la connaissance – Edito 24/02/2020

Le grand problème avec toutes les théories du complot qui fleurissent au quotidien sur tous les relais d’information et d’opinion c’est qu’elles noient dans la masse des thèses pourtant très pertinentes avec un potentiel gigantesque si elles étaient creusées sereinement, en y mettant les moyens.  En éludant totalement la chose, ou en tournant systématiquement au risible ou au ridicule tout ce qui s’apparente au surnaturel, on prive sciemment et sans aucune vergogne le public de l’accès potentiel à la connaissance. Le plus grave c’est lorsque celle-ci aurait le potentiel de changer la donne sur tous les tableaux pour l’ensemble de l’humanité.

Même lorsqu’au demeurant un ensemble pourtant conséquent de faits, de témoignages d’experts, d’enquêtes et autres investigations menées par des organismes indépendants, se recoupent, cela n’appelle pas plus que cela à la remise en question : les fameux médias mainstreams dont je vous parlais l’autre jour, renâclent à s’y intéresser ou à lâcher plus qu’une brève à destination de leur audience.

C’est quand même dommage que cela n’ait pas l’air de passionner plus que cela le fait qu’il y a des milliers d’années des peuples censés ne posséder que des marteaux et des burins aient été capables, en Bolivie, au cœur de la Cordillère des Andes, à des dizaines de kilomètres des carrières, de construire la ville antique de Puma Punku. Des blocs de pierre de plusieurs dizaines voire centaines de tonnes, taillés parfaitement à angles droits, assemblés les uns aux autres avec des marges de moins d’un millimètre ne laissant même pas passer une lame de rasoir, y gisent encore. Aujourd’hui pour bâtir avec une telle précision il nous faudrait utiliser un laser. Dans un tout autre registre, le fameux scientifique Nikola Tesla, dont il n’est pas possible de douter du sérieux tant certaines de ses inventions ont révolutionné la science, dont par exemple le courant alternatif, périt néanmoins dans des circonstances troublantes. Ce, alors qu’en s’opposant déjà aux lobbies mastodontes de la fourniture industrielle en électricité, pétrole ou charbon, il disait avoir découvert la technologie permettant de proposer un accès universel et gratuit à l’énergie, dite « libre ».

Ce ne sont que deux exemples mais je vous assure que c’est vraiment fascinant quand vous prenez le temps de vous intéresser à ce qui a existé, ce qui existe encore et qui n’est pourtant toujours pas expliqué. Evidemment il est important de ne pas se contenter d’une seule source, d’identifier les illuminés mais il se peut que vous arriviez très vite à la même conclusion que moi : on nous entretient dans l’ignorance pour mieux nous contrôler. Jusqu’à quand allons-nous laisser faire ?

Article précedent

Salade d'asperges vertes

Article suivant

"Le Mike Tyson polynésien" triomphe au championnat de France de boxe amateur

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

On nous prive de la connaissance – Edito 24/02/2020