ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Temaru : « Ce pays a besoin d’un président »

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

Le Tavini Huiraatira organisait une conférence de presse ce samedi matin afin d’annoncer le départ du leader indépendantiste pour la France, à la chasse aux promesses de parrainage pour la présidentielle. S’il parvient aux 500 parrainages et « gagne » en Polynésie française, ce sera « l’autoproclamation de notre pays en État souverain et indépendant ».

« Ce pays n’a pas de président. Ce pays a besoin d’un président », attaque Oscar Temaru samedi matin devant les médias réunis pour la conférence de presse du Tavini Huiraatira. Le leader indépendantiste appuie sa déclaration expliquant que ce pays est aujourd’hui une collectivité d’État comme le sont les communes et que donc, Édouard Fritch est le président d’une collectivité. La candidature à la présidentielle de 2017 est « le moyen, la stratégie pour accéder rapidement à l’autodétermination » pour le Tavini. Car si Oscar Temaru obtient ses 500 parrainages et réussit à remplir les urnes avec son nom, alors ce sera « l’autoproclamation de notre pays en État souverain et indépendant ». Le leader indépendantiste assure que New York est prévenu de cette stratégie : « Nous avons posé la question aux membres de l’ONU et certains pays sont prêts à nous soutenir. »

Pour réussir à être candidat, Oscar Temaru se déplace en France pour une quinzaine de jours à partir de mardi. Au programme : des rencontres avec des élus, des maires, des parlementaires, les responsables des différents partis. Le Tavini a notamment été invité par les parlementaires corses et leur président indépendantiste Jean-Guy Talamoni.

Il y aura peut-être également une rencontre avec le président de la République, François Hollande, qui l’avait invité à venir le voir à Paris, selon Oscar Temaru.

Le déplacement en métropole d’Oscar Temaru sera peut-être aussi l’occasion de rediscuter de la convention qui liait le parti socialiste au Tavini. Signée en 2004 entre les deux partis, la réinscription de la Polynésie sur la liste des pays à décoloniser a été le point d’achoppement des négociations pour le renouvellement de cet accord.

 

 

Article précedent

Treize randonneurs bloqués par la Vaitepiha

Article suivant

Une conductrice de 32 ans se tue à Papara

3 Commentaires

  1. Eric
    16 août 2016 à 5h17 — Répondre

    Il faut arreter de rever, les Polynesiens ne souhaitent pas d’etre independant….Et tu l’a ete president , qu’a tu fait pendant ton mandat ????? RIEN… SI, tu a profiter d’aller voyager au frais du pays..Alors.. Haavaravara avec ton desir d’independance

  2. Iritahua
    16 août 2016 à 6h31 — Répondre

    Pôvre Oscar, t’es pire qu’un gosse. Quand t’as été président,t’as bien bien voyagé avec les deniers de la population et t’as rien foutu pour le territoire et à cette époque il y avait bien un président. Arrête tes chansons à la gomme.

  3. simone grand
    16 août 2016 à 8h03 — Répondre

    Quand Oscar aura respecté les propriétaires de la terre Mumuvai à Faaa, il pourra commencer à être crédible à mes yeux.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Temaru : « Ce pays a besoin d’un président »