ACTUS LOCALESJUSTICE

Oscar Temaru contre Hervé Leroy : l’affaire renvoyée une deuxième fois… et bientôt une troisième

Le tribunal de Nouméa devait étudier ce matin le référé déposé par le maire de Faa’a à l’encontre du procureur de la République de Papeete pour « atteinte à la présomption d’innocence ». La défense d’Oscar Temaru ayant déposé de nouvelles conclusions la veille de l’audience, elle a été une nouvelle fois renvoyée, et devrait l’être de nouveau le 25 novembre, expliquent Les Nouvelles Calédoniennes. Une audience en visioconférence devrait être programmée en décembre.

C’est un référé, par définition une procédure d’urgence, qui n’en finit pas de traîner. Ce matin, le tribunal de première instance de Nouméa devait se pencher sur le recours déposé par Oscar Temaru contre Hervé Leroy. Début juin, le leader indépendantiste avait attaqué en référé le procureur de la République de Papeete pour « atteinte à la présomption d’innocence ». Il lui reprochait d’avoir évoqué, dans un communiqué publié en pleine manifestation du Tavini devant le palais de justice, sa condamnation pour prise illégale d’intérêt dans l’affaire Radio Tefana. Une condamnation en première instance, dont le procureur avait omis de préciser qu’elle avait fait l’objet d’un appel suspensif. Par souci d’impartialité, le juge des référés de Papeete avait choisi de dépayser l’affaire, renvoyée vers le tribunal de Nouméa. Ce dernier avait tardé à s’en saisir : la première audience avait été programmée le 25 octobre, et immédiatement renvoyée.

Rendez-vous avait donc été pris ce 4 novembre. Mais comme l’ont précisé aux Nouvelles Calédoniennes, les représentants du maire de Faa’a ont attendu la veille de l’audience pour déposer de nouvelles écritures. Ce qui a motivé un nouveau renvoi, d’autant que « pour des raisons de procédure« , le camp Temaru entend « assigner l’agent judiciaire de l’État », qui le représente généralement devant les tribunaux dans les affaires à enjeux financiers. Il faut dire qu’en plus d’un communiqué rectificatif, le leader du Tavini demande des dommages-intérêts de 11,5 millions de francs, soit la somme qui a été prélevée sur le compte de l’élu lors de la saisie pénale à l’origine du bras de fer judiciaire et médiatique. Comme le précisent nos confrères du quotidien calédonien, l’audience « a de nouveau été reportée au 25 novembre prochain, date à laquelle sera fixée la date de la visioconférence ». Les deux parties semblent en effet d’accord pour que les avocats polynésiens, et non leurs postulants à Nouméa, puissent plaider eux-mêmes devant le juge des référés. Jamais deux sans trois donc : l’affaire devrait être encore une fois renvoyée. D’autant que la date choisie par le tribunal de Nouméa correspond à celle à laquelle Oscar Temaru est convoqué devant celui de Papeete pour son appel dans l’affaire Radio Tefana. L’audience sur le référé devrait, au final, avoir lieu en décembre d’après les représentants des deux parties.

Article précedent

Présidentielle américaine : légère avance pour Biden

Article suivant

Répondeur de 6:30, le 04/11/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Oscar Temaru contre Hervé Leroy : l’affaire renvoyée une deuxième fois… et bientôt une troisième