ACTUS LOCALESCULTURE

Papeete, capitale du street art

Nilko © Valentine Bluet

Nilko © Valentine Bluet

Le festival Ono’u a démarré dimanche matin à Papeete. Pendant dix jours, le street art sera mis à l’honneur dans les rues de la capitale. Malgré un temps maussade, les artistes ont déjà commencé à prendre possession des murs du futur musée dédié à l’art urbain situé au centre Vaima. L’occasion de rencontrer deux pointures du street art français, Kalouf et Nilko.

Papeete, un dimanche pluvieux…On pourrait penser que la ville serait morte. Et pourtant, du côté de l’ancien musée de la perle au centre Vaima, du hip hop oldschool résonne déjà. Les artistes invités pour le festival Ono’u ne se sont pas laissés impressionnés par les gouttes de pluies. Faute de pouvoir exprimer leur art en plein air, ils ont pris possession de ce qui sera le musée du street art. Le local a été entièrement rénové par l’équipe organisatrice. Chaque artiste aura le droit à son espace, ici un graff, là une installation avec des déchets, plus loin de la 3D… Le musée regroupera ce qui se fait de mieux dans le monde du street art. Son ouverture est prévue pour samedi prochain. Dans une des salles, Kalouf, graffeur originaire de Lyon, a déjà pris ses marques. Cette année, il réalise avec MrZL un « graff augmenté », c’est-à-dire un graff animé par de la projection vidéo.

De son côté, Nilko habille l’un des murs de l’entrée du musée. L’année dernière, l’artiste avait remporté le prix « personnage et décor », sa spécialité. Pour cette année, son graff représente « un requin avec sa vahine et leur fils, un requin pointe noire ». Nilko est sensibilisé à la cause animale et souhaite transmettre ce message au travers de ses graffs.

Durant toute la semaine, les artistes du festival Ono’u créeront de nouvelles fresques dans Papeete : au magasin Yune Tung, à la gare maritime, au collège de Tipaerui, au centre Vaima, au marché et vers le lycée La Mennais.

Kalouf © Valentine Bluet

Kalouf © Valentine Bluet

© Laurent Bitouzet
Article précedent

Enquête ouverte sur l'ex-chef de l'Equipement à Moorea

6aaad67c7e029ba177d6ab3aacdf3532572b07b5-1
Article suivant

Colombie: le gouvernement lance de nouveaux pourparlers de paix avec les Farc

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Papeete, capitale du street art