ACTUS LOCALESEDUCATION

Papeete demande des comptes aux associations de parents d’élèves

cantine_scolaire

Le torchon brûle entre la commune de Papeete et la Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement public (FAPEEP). La mairie demande aux APE de lui fournir leurs bilans financiers depuis 2013. Pour le président de la fédération, Tepuanui Snow « c’est une mesure de rétorsion » faisant suite à l’annonce, par les APE, de l’arrêt de la surveillance des enfants du 1er degré des écoles publique de Papeete pendant les temps périscolaires.  

Les gestionnaires de la restauration scolaire des écoles du premier degré de Papeete, qui sont dans beaucoup de cas des associations de parents d’élèves, ont reçu une note émanant de la deuxième adjointe au maire en charge de l’éducation, Danièle Teaha, le 23 juin dernier. Dans son courrier l’élue leur demande de fournir, dans un délai de moins d’une semaine, leurs comptes financiers de 2013 à 2016. Dans sa réponse adressée aux autorités compétentes, le président de la Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement public (FAPEEP), Tepuanui Snow, se dit « surpris par l’urgence de cette demande » alors même que « plusieurs associations de parents d’élèves ont déjà communiqué à la commune (…) un compte rendu moral et financier attestant de la conformité de leurs dépenses, justifiant ainsi du bon emploi des dotations qui leurs sont versées ». De plus, la fédération s’étonne de cette demande, puisque « l’exercice comptable d’une association de parents d’élèves (…) ne se termine pas à la fin de l’année, mais généralement vers la fin du mois d’août ». Tepuanui Snow voit donc en ce courrier des représailles faisant suite à la décision de sa fédération de mettre la commune face à ses responsabilités en arrêtant la surveillance des élèves du 1er degré pendant les temps périscolaires dès la rentrée. Une décision que ne comprenait pas l’adjointe au maire avec qui la fédération ne veut plus avoir à faire, préférant traiter directement avec le maire, Michel Buillard.

De son côté l’adjointe au maire en charge de l’éducation, Danièle Teaha, essaye d’être rassurante en affirmant ne pas être un « Père Fouettard » mais lâche quand même, « qui paie contrôle ».

L’élue explique que la commune va recevoir les associations de parents d’élèves « une par une ».

Délégation de Service Public – APEL by Fred Ali

Article précedent

Deux morts et un blessé grave en deux-roues

Article suivant

En Israël, une Batwoman au secours des chauves-souris

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Papeete demande des comptes aux associations de parents d’élèves