EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Papeete, la bonne idée du maire : donner un nom à l’usine à caca – Edito 07/06/2016

Un breaking news tombait sur nos téléscripteurs, fax, emails, téléphones hier dans l’après midi. La commune de Papeete rentrait en contact avec les médias pour un sujet primordial. Il ne s’agissait pas d’annoncer le lancement d’une grande campagne d’embellissement des façades, du recrutement d’une nouvelle brigade de nettoyage, de l’arrivée d’une horde de Valérie Damidot pour repenser la déco des vitrines des magasins. Non.

Suspense.

En fait, Mesdames messieurs, nous étions sollicités afin de vous relayer une info en effet capitale, tenez-vous bien la nouvelle station d’épuration de Papeete cherche son nom. Pour les plus jeunes d’entre vous qui ne savent pas de quoi il s’agit voici la définition : il s’agit d’un ouvrage qui permet de traiter les eaux usées qu’elles soient d’origines industrielles ou qu’elles proviennent des activités quotidiennes de l’homme. Le but étant de collecter les eaux usées, puis de les épurer par traitement, avant de pouvoir les rejeter dans le milieu naturel sans risquer de polluer notre environnement.

Je vais résumer ça en langage plus direct. Il s’agit donc de nous solliciter pour trouver un nom à une station de traitement du caca. Toi le jeune qui m’écoute apprécie l’interactivité, vis ta ville à fond, trouve un nom pour la station d’épuration. C’est tellement grotesque qu’au début je pensais qu’il s’agissait d’une blague mais nous ne sommes pas le 1er avril. Dommage en fait.

Qu’est-ce qu’on gagne à la clé ? Le droit de se faire vider sa fosse sceptique à l’œil ? L’agrandissement de sa boîte à graisse ? Qu’on lui trouve un nom sans en faire des tonnes à cette station de retraitement de la fange et qu’on trouve d’autres idées pour créer le lien avec les administrés.

Puisqu’avec la pléthore d’agents que compte la commune on a besoin de nous pour ça, qu’on organise un forum de comment on s’imagine NOUS la capitale de la Polynésie de demain. Qu’on prenne notre pouls pour savoir ce qu’on ne supporte plus et qui doit s’arranger à court ou moyen terme.

J’ai beaucoup de sympathie pour Michel Buillard mais décidément sa communication est trouble. Si ça continue comme ça les citadins aux prochaines élections n’attendront pas avant de lancer une sorte de concours dans la recherche d’un nom … pour nouveau Maire de Papeete. Et là le premier prix sera peut-être plus grisant.

Article précedent

Orages: 18 départements du nord-est en alerte orange

Article suivant

Pédophilie: le cardinal Barbarin entendu par la police pour non-dénonciation

1 Commentaire

  1. BERTY
    9 juin 2016 à 21h28 — Répondre

    Le nom de cette « Usine à CACA » TAHITI MOUCHES !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Papeete, la bonne idée du maire : donner un nom à l’usine à caca – Edito 07/06/2016