EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Parce que l’important c’est d’aimer … – Edito 17/05/2017

Aujourd’hui c’est la journée internationale contre l’homophobie. Et à ce sujet-là aussi on se rend compte que nous vivons dans un monde à deux vitesses. Certains pays sont parvenus à se remettre en question, à suivre l’évolution de leur société. Des libertés supplémentaires ont été gagnées, parfois durement, et se sont même inscrites dans le marbre de la loi. Même si certains brandissent parfois des promesses de retour en arrière quand il s’agit de grappiller opportunément les voix aux plus frustrés et aux plus intégristes. Dans d’autres pays, c’est de l’obscurantisme pur et dur. Ainsi dernièrement on apprenait la situation en Tchétchénie.

Je vous préviens c’est à vomir. On se croirait de retour dans les heures les plus sombres de l’Allemagne nazi, et pourtant c’est actuel. Des rafles d’homosexuels sont organisées. On les parque à 30 ou 40 par cellule, ils sont affamés, battus, torturés afin qu’ils dénoncent d’autres homos. On soumet leur famille à la menace, on les dépouille de leur argent en leur faisant croire qu’il servira à nourrir leurs enfants. Mais ces derniers finiront tués, dans d’atroces souffrances, juste parce qu’ils sont différents.

Je sais que pour beaucoup homosexualité rime encore avec vice. Toutefois, si je peux me permettre, à tout de suite avoir des images mentales de la nature des actes intimes entre deux personnes du même sexe, c’est soi-même avoir l’esprit mal placé et être un peu vicelard. Vous ne pensez pas ? Car l’homosexualité ne se réduit pas à la sexualité. Etre gay c’est bien entendu nourrir des pulsions intimes particulières, je l’entends bien. Mais c’est aussi avoir un cœur capable d’aimer, à la seule différence d’un hétéro que là il peut battre pour quelqu’un du même genre.  Si ça aussi ça a le potentiel chez certains de faire grincer des dents, parce que « bouhhh il n’est pas normaaal », à un moment donné il va falloir se poser très sérieusement la question suivante : « Mais qu’est-ce que vous pouvez bien en avoir à faire dans l’absolu de ce que, ou qui les autres aiment, et font au lit avec ? ».

Car regardons les choses en face, à se focaliser sur ça ils finissent par se faire du mal à eux-mêmes en plus de ceux envers qui leur rancœur transpire. Au lieu de formater notre société pour que les individus n’aiment que d’une seule manière, on vivrait dans un monde tellement meilleur si on encourageait plutôt à juste « aimer » qu’elle qu’en soit la manière. Et parce que vous aussi, vous aimez votre enfant, de manière totalement inconditionnelle, quel que soient ses choix personnels c’est son bonheur avant tout qui vous importera.

Ce n’est pas en le mettant en garde contre quelque chose que vous soupçonnez chez lui, en en faisant des caisses pour lui faire comprendre à quel point ce serait soi-disant dégoûtant, que vous participerez à la construction altruiste et bienveillante de sa personnalité qui ne demande qu’à émerger pour qu’il puisse s’accomplir. Apprenons à accepter à nos différences, à les respecter, et à privilégier la liberté … de pouvoir aimer.

Article précedent

Tartare de thon, papaye et vanille

Article suivant

La nuit au Musée 6

2 Commentaires

  1. MOTTE VITASSE
    17 mai 2017 à 19h23 — Répondre

    il serait temps de re définir le être différent , par rapport à quelle norme ? bien sur que l’important est d’aimer , accepter l’autre comme il est sans vouloir le mettre dans une case , le changer à tout prix , je suis fière de mon fils ainé homosexuel autant que mon deuxième mais en tant que MAMAN j’ai peur d’avoir élevés mes enfants comme des citoyens du monde et j’avoue que je n’ai pas pu cliquer pour visionner ,

  2. deidoux
    18 mai 2017 à 1h35 — Répondre

    Pourquoi espérer du changement quand les paroles de la chanson de Michel B. pour la campagne de lutte contre le sida en polynésie étaient :  » l’amour contre nature sera puni par la nature …. » avec un prix remis au compositeur par le ministère de la santé dans les jardins du centre d’alcologie il y a quelques années …… encore un cadeau en éspèces ?

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Parce que l’important c’est d’aimer … – Edito 17/05/2017