ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Pe’a pe’a autour de la décharge de Tiputa

Les feux de la décharge de Tiputa sont au cœur de tensions à Rangiroa. Un apiculteur affirme avoir perdu plusieurs colonies d’abeilles en raison des fumées toxiques. La mairie tente de trouver une solution.

Mettre volontairement le feu à une décharge est interdit. Et pourtant ce n’est pas la première fois que cela arrive à la décharge de Tiputa située sur l’atoll de Rangiroa. Le lieu a beau être très isolé, un des voisins, Randhal, dit subir les effets néfastes des dégagements de fumées. Il s’inquiète en premier lieu pour la santé de sa famille mais aussi pour ses abeilles. Car Randhal est apiculteur depuis 2011 et il essaye de développer son activité pour subvenir aux besoins de sa famille. Difficile quand plusieurs colonies, donc ruches, ont déserté les lieux en raison des fumées.

Le maire de Rangiroa, Teina Maraeura, reconnait que la situation n’est pas normale même si elle ne le choc pas beaucoup plus que cela.

Reste que le problème est connu du côté de Tiputa où l’adjoint du maire, Ronald Estall, reconnait qu’il y a un réel problème.

La mairie assure que la situation a été évoquée lors du dernier conseil municipal, fin décembre. Il a été rappelé au propriétaire du terrain qu’il n’avait pas le droit de faire brûler la décharge communale.

Article précedent

Fakarava en partie sans courant pour encore un mois

Article suivant

Les nacres transférées à Takume n’étaient pas malades

2 Commentaires

  1. René
    6 janvier 2017 à 8h02 — Répondre

    Le maire de Rangiroa est un malade mental au vu de son commentaire la décharge de Avatoru c est pas mieux même si elle ne brule pas elle.

  2. Raroata gnatata
    6 janvier 2017 à 15h31 — Répondre

    Et beinh fermer le dépotoire et trouvez vous un autre terrain mea ma, pffff

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Pe’a pe’a autour de la décharge de Tiputa