ACTUS LOCALESJUSTICE

Peines confirmées dans l’affaire de la Sétil

La cour d’appel de Papeete a rendu son délibéré mardi matin dans l’affaire de la Sétil. Principal mis en cause, Hiro Tefaarere a été condamné à deux ans de prison avec sursis, 3 ans de mise à l’épreuve avec obligation de remboursement et un million de Fcfp d’amende.

La cour d’appel a suivi les réquisitions de l’avocat général dans ce dossier jugé en mars dernier et dont les faits remontent à 2008. Dans cette affaire la justice reproche à Hiro Tefaarere d’avoir tenté de verser un « règlement transactionnel » de 50 millions de Fcfp à la société de Duty free Casimir en 2008. Ceci alors qu’il était président du conseil d’administration de la Sétil, la société gestionnaire de l’aéroport. Une dépense injustifiée qu’il avait engagé sans même avoir consulté son conseil d’administration. En effet, la société Casimir était à l’époque en contentieux civil avec la Sétil, mais n’avait que peu de chances de remporter son procès. C’est le service d’Etat de l’aviation civile qui avait bloqué la transaction et déposé plainte à l’époque. Mardi matin, dans son délibéré, la cour d’appel a donc suivi les réquisitions de l’avocat général en prononçant une peine de deux ans de prison avec sursis, 3 ans de mise à l’épreuve avec obligation de remboursement et un million de Fcfp d’amende à l’encontre d’Hiro Tefaarere.  La gérante de la société Casimir, Mareva Marchesini, a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis et 700 000 Fcfp d’amende. Egalement condamné en tant que personne morale la société Casimir écope d’un million de Fcfp d’amende.

Article précedent

Cyclisme « Chpt de Polynésie » : Laurent Legoff et Raimana Mataoa s’imposent

Article suivant

Anuanuraro : 18 mois de sursis et 5 ans d’inéligibilité requis contre Flosse

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Peines confirmées dans l’affaire de la Sétil