ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Personnalité de l’année 2016 : Edouard Fritch

Qui mérite selon vous le titre de personnalité de l’année 2016 ? C’est l’objet du grand sondage lancé par Radio 1. En lice, 24 femmes et hommes du fenua qui ont, à leur façon et dans leur domaine, marqué l’actualité en 2016. Et pour vous aider à faire votre choix, la rédaction de Radio 1 vous propose leur portrait. On poursuit avec le président de la Polynésie française, Edouard Fritch.

A la tête d’une nouvelle majorité, le président de la Polynésie française a abordé l’année 2016 plus sereinement que 2015. Pas de scrutin en vue, Edouard Fritch a donc eu les coudées franches à l’assemblée en allant même étoffer sa majorité jusqu’à 31 voix. En début d’année, Edouard Fritch a créé son propre parti, le Tapura Huiraatira, s’appuyant sur les maire de Polynésie. Des maires avec qui les relations ont pourtant été tendues pendant le 27ème Congrès des communes en milieu d’année, avant de revenir au beau fixe en fin d’année. Politiquement, Edouard Fritch a annoncé tardivement son soutien à Alain Juppé. De quoi s’offrir une victoire locale aux primaire, mais aussi ensuite l’obligation vraisemblable d’aller composer avec François Fillon pour 2017… Sur le plan économique, Edouard Fritch a connu une belle année avec une remontée des chiffres du tourisme, une baisse du chômage et une légère reprise de l’activité économique qui se confirme. Le président a annoncé en début d’année son « plan massif d’investissement public-privé de l’ordre de 60 milliards de Fcfp », il a obtenu le relèvement de la note de Standard and Poors à BBB- en début d’année, puis celle de Moody’s de deux crans supplémentaires en fin d ‘année. Sur la scène internationale, Edouard Fritch a connu une année faste avec la réception de François Hollande en début d’année, l’incroyable victoire de l’entrée de la Polynésie au Forum des îles de Pacifique en tant que membre à part entière et la présence d’un premier président autonomiste à l’ONU en face d’Oscar Temaru. Parmis les bémols, l’année du président du Pays a aussi été marquée par sa première condamnation au pénal à 2 millions de Fcfp d’amende pour « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire Radio Maohi. Enfin, sur la question du nucléaire, Edouard Fritch a soufflé le chaud et le froid en reprenant Bruno Barrillot mais en s’attirant les foudres de l’association 193. Edouard Fritch finira tout de même par demander à la France de supprimer la notion de risque négligeable dans la loi Morin, ralliant ainsi la position des associations…

Votez pour la personnalité de l'année 2016
  • Edouard Fritch (16%, 173 Votes)
  • Gaston Flosse (3%, 30 Votes)
  • Oscar Temaru (2%, 19 Votes)
  • Marcel Tuihani (0%, 2 Votes)
  • Jacques Mérot (1%, 13 Votes)
  • Jean-Pierre Cottanceau (2%, 17 Votes)
  • Père Auguste Uebe-Carlson (3%, 31 Votes)
  • Taaroanui Maraea (1%, 9 Votes)
  • Vaea Ferrand (2%, 26 Votes)
  • Mareva Georges (3%, 37 Votes)
  • Christian Vanizette (4%, 40 Votes)
  • Père Christophe (6%, 65 Votes)
  • Teave Chaumette (4%, 49 Votes)
  • Natalia Germain (14%, 159 Votes)
  • Kehaulani Changuy et son groupe Hitireva (8%, 88 Votes)
  • Olivier Lenoir et son groupe Tahiti ia Ruru-Tu Noa (1%, 13 Votes)
  • Sarah Roopina (2%, 24 Votes)
  • Vaiteani (2%, 17 Votes)
  • Grace Laughlin (1%, 13 Votes)
  • Le groupe Tikahiri (4%, 42 Votes)
  • Dany Gérard (3%, 34 Votes)
  • Michel Bourez (9%, 102 Votes)
  • Vahine Fierro (6%, 70 Votes)
  • Les Boys d'EDT Va'a (4%, 41 Votes)

Total: 1 114

Loading ... Loading ...

Article précedent

Les autorités ont-elles raison de diaboliser le MMA ? - EDITO 12/01/2017

Article suivant

Personnalité de l’année 2016 : Gaston Flosse

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Personnalité de l’année 2016 : Edouard Fritch