ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Personnalité de l’année 2016 : Marcel Tuihani

Qui mérite selon vous le titre de personnalité de l’année 2016 ? C’est l’objet du grand sondage lancé par Radio 1. En lice, 24 femmes et hommes du fenua qui ont, à leur façon et dans leur domaine, marqué l’actualité en 2016. Et pour vous aider à faire votre choix la rédaction de Radio 1 vous propose leur portrait. Le président de l’assemblée et président délégué du Tahoeraa, Marcel Tuihani, aura marqué l’année en s’affirmant davantage au sein de l’hémicycle, en prenant ses distances avec Gaston Flosse et en faisant passer les modifications du règlement intérieur de l’institution à l’unanimité des voix.

L’année 2016 n’a pas été un long fleuve tranquille pour le président de l’assemblée, et président délégué du Tahoeraa, Marcel Tuihani, tant au niveau politique que judiciaire. Elle aura même sans doute été, pour lui,  l’année d’une certaine prise d’indépendance beaucoup plus marquée par rapport au président du Tahoeraa, Gaston Flosse. Déjà échaudé en 2015 avec l’affaire de la vaisselle, le président de l’assemblée s’est retrouvé une fois de plus confronté à une enquête de la DSP pour « détournement de fonds publics » concernant l’embauche et le travail des quatre chargés d’études réputés proches du parti orange au secrétariat général de l’institution. En mars dernier, le bureau de Marcel Tuihani avait été perquisitionné, quelques mois plus mois plus tard, les garde à vue commençaient pour les charges d’études, pour finir ensuite avec une garde de Marcel Tuihani et de Gaston Flosse et d’une confrontation entre les deux hommes. Sur le plan politique, le président de l’assemblée et président délégué du Tahoeraa n’est pas resté les bras croisés, il devient même offensif par rapport à Edouard Fritch en affirmant que « le Pays va mal, une partie de la population souffre toujours, la jeunesse s’inquiète». Le président de l’assemblée a regretté que les deux institutions que sont le Pays et l‘assemblée ne travaillent pas de concert et a même tenté d’appeler à la mise en place « d’un gouvernement d’union ». Autre déception que devra essuyer le président de l’assemblée, celle relative à la commission d’enquête sur les réformes du gouvernement et de la PSG qui, après plusieurs recours devant le tribunal administratif de Papeete et devant le Conseil d’État, a définitivement été annulée. Mais Marcel Tuihani finira quand même bien l’année avec la modification du règlement intérieur de l’assemblée votée à l’unanimité par les élus et la réussite de son plan de départ volontaire au sein de l’institution… Réussite politique également à Paea avec la victoire de ses candidats, Nicolas Sarkozy et François Fillon, sur sa circonscription pour les primaires de la droite et du centre. Bien aidé néanmoins par le tavana Jacqui Graffe.

Article précedent

USA: Trump informé de notes du renseignement très compromettantes

Article suivant

Personnalité de l'année : Teave Chaumette

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Personnalité de l’année 2016 : Marcel Tuihani