ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Personnalité de l’année : Jacques Mérot

Qui mérite selon vous le titre de personnalité de l’année 2016 ? C’est l’objet du grand sondage lancé par Radio 1. En lice, 24 femmes et hommes du fenua qui ont, à leur façon et dans leur domaine, marqué l’actualité en 2016. Et pour vous aider à faire votre choix la rédaction de Radio 1 vous propose leur portrait. La mise en place de l’autorité polynésienne de la concurrence avec Jacques Mérot à sa tête a bouleversé certains schémas économiques. Déterminé, le magistrat mène sa mission sans se préoccuper des tentatives de déstabilisation.

Président de section à la chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais, ancien magistrat de la chambre territoriale des comptes de Polynésie, Jacques Mérot revient en Polynésie en juillet 2015 pour prendre la tête de la nouvelle autorité polynésienne de la concurrence (APC). Le magistrat commencera d’abord par expliquer les futures actions de l’autorité : « Libérer l’initiative économique », « développer la concurrence », sanctionner si besoin et « affronter les mécontentements ». Un changement important dans l’économie polynésienne qui va heurter certaines sensibilités. L’APC accuse un peu de retard pour son installation, Jacques Mérot n’hésite pas à faire part de ses interrogations dans la presse sur les promesses du gouvernement sur la signature d’arrêtés et leur ajournement. Mars 2016, l’équipe est enfin pratiquement au complet. Le président s’entoure de son collège pour annoncer les premiers dossiers sur lesquels travaillera l’autorité. L’approvisionnement en produits de première nécessité (PPN), les mécanismes d’importation et de distribution en Polynésie, la distribution du médicament, la situation de concurrence dans le secteur du transport aérien ou encore la situation de la concurrence dans la production et la distribution porcine sont les cinq dossiers dont s’est « autosaisie » l’autorité. Elle veut montrer qu’aucun secteur n’échappera à son contrôle. Quelques jours plus tard, un changement intervient déjà notamment sur le riz. Le gouvernement décide d’exclure du système de subventionnement le riz classé produit de première nécessité (PPN). Rapidement d’autres dossiers arrivent sur son bureau, notamment des demandes d’autorisation de rachats de sociétés. L’APC a pour compétence le contrôle des concentrations. Jacques Mérot fait preuve de pédagogie, rappelant que l’autorité n’est pas là pour mettre des bâtons dans les roues des entreprises au contraire. « Les autorités de la concurrence voient plutôt d’un bon œil les concentrations », explique-t-il sur notre antenne. Le président de l’autorité affirme que : « L’autorité de la concurrence est un allié des entreprises. »

Avec le gouvernement par contre, des désaccords deviennent publics comme avec le ministre Rohfritsch. Alors que certains professionnels et le CESC ont soutenu son projet de réforme de la perliculture, l’autorité estime que ce texte « privilégie » justement les opérateurs en place et freine le développement des petits professionnels. Dans son communiqué, l’autorité regrette d’avoir été saisie tardivement et de ne pas avoir eu la « complète transmission des textes d’application prêts depuis des mois ». Dans La Dépêche, Jacques Mérot affirme avoir des « problèmes » avec Teva Rohfritsch. Le gouvernement enverra un communiqué trouvant les propos du président de l’Autorité inacceptables. Pas de quoi déstabiliser le magistrat, bien décidé à remplir scrupuleusement sa mission.

Votez pour la personnalité de l'année 2016
  • Edouard Fritch (16%, 173 Votes)
  • Gaston Flosse (3%, 30 Votes)
  • Oscar Temaru (2%, 19 Votes)
  • Marcel Tuihani (0%, 2 Votes)
  • Jacques Mérot (1%, 13 Votes)
  • Jean-Pierre Cottanceau (2%, 17 Votes)
  • Père Auguste Uebe-Carlson (3%, 31 Votes)
  • Taaroanui Maraea (1%, 9 Votes)
  • Vaea Ferrand (2%, 26 Votes)
  • Mareva Georges (3%, 37 Votes)
  • Christian Vanizette (4%, 40 Votes)
  • Père Christophe (6%, 65 Votes)
  • Teave Chaumette (4%, 49 Votes)
  • Natalia Germain (14%, 159 Votes)
  • Kehaulani Changuy et son groupe Hitireva (8%, 88 Votes)
  • Olivier Lenoir et son groupe Tahiti ia Ruru-Tu Noa (1%, 13 Votes)
  • Sarah Roopina (2%, 24 Votes)
  • Vaiteani (2%, 17 Votes)
  • Grace Laughlin (1%, 13 Votes)
  • Le groupe Tikahiri (4%, 42 Votes)
  • Dany Gérard (3%, 34 Votes)
  • Michel Bourez (9%, 102 Votes)
  • Vahine Fierro (6%, 70 Votes)
  • Les Boys d'EDT Va'a (4%, 41 Votes)

Total: 1 114

Loading ... Loading ...

 

Article précedent

Isabelle Huppert Golden Globe de la meilleure actrice pour "Elle"

Article suivant

Personnalité de l’année 2016 : Vaiteani

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Personnalité de l’année : Jacques Mérot