ACTUS LOCALESCULTURE

« Pina » de Titaua Peu en course pour le Grand Prix Roman Métis

© Cédric Valax

« Pina » de Titaua Peu fait partie de la short list du Grand Prix Roman Métis. Un prix qui récompense un roman remplit d’humanisme, de diversité et de métissage. Titaua Peu est la première auteure du Pacifique à faire partie de cette liste réunissant une sélection d’une dizaine de romans.   

Le livre « Pina » de Titaua Peu fait partie de la short list des œuvres sélectionnées  pour le Grand Prix Roman Métis. « Une première pour  un auteur du Pacifique », souligne son éditeur Christian Robert des éditions au vent des îles. Le Grand Prix Roman Métis a été mis en place en 2010, et récompense chaque année un roman francophone de moins d’un an, remplit d’humanisme, de diversité et de métissage. Lorsque son éditeur lui a appris la nouvelle, l’auteure a été « doublement contente», car Titaua Peu est la première auteure du Pacifique à être sélectionnée. Malgré que son œuvre fait état de la misère sociale existante sous le soleil, l’auteure n’est pas surprise que son roman ait été retenu parmi les derniers ouvrages en lice pour le prix.

Et d’ailleurs Titaua Peu se prépare d’ores et déjà à participer à la 10ème édition du Salon international du livre océanien qui aura lieu à Poindimié en Nouvelle Calédonie du 28 septembre au 1er octobre. Un salon  qui met en avant la littérature océanienne. Un retour aux sources pour Titaua Peu.

Le 19 octobre prochain, les quatre romans concourant pour le Grand Prix Roman Métis Prix seront connus du public. Le nom du lauréat sera lui dévoilé le 16 novembre prochain. La remise du prix aura lieu à la Réunion le 5 décembre de cette année.

Article précedent

Le Fifo attend les réalisateurs jusqu’au 14 octobre

Article suivant

« Créer des liens entre les entreprises et les étudiants »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« Pina » de Titaua Peu en course pour le Grand Prix Roman Métis