ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Plus de 18 mois de retard pour une route de 850 mètres

© PR

Les travaux pour la 3ème voie de Outumaoro ont débuté en août 2017. Le gouvernement a ouvert la circulation mardi matin de cette voie. Le ministre de l’Équipement explique que le retard des travaux est dû aux rajouts d’autres travaux par la mairie et les entreprises privées. Pour la seconde phase, il a assuré rencontrer d’abord tous les acteurs concernés.     

La circulation sur la 3ème voie au niveau de Outumaoro a été officiellement ouverte mardi matin en présence des autorités du Pays et de la commune de Punaauia. Une opération nécessaire selon le gouvernement pour « améliorer l’insertion des véhicules venant de Faa’a, fluidifier le trafic et sécuriser les entrées et sorties de riverains », surtout à quelques jours de la rentrée scolaire. Mais pour cette portion de route mesurant 850 mètres, il aura fallu prendre son mal en patience puisque les travaux ont été réalisés avec plus de 18 mois de retard. Le ministre René Temeharo s’en défend et explique que la commune mais aussi des sociétés  privées ont elles aussi profité de l’occasion pour faire réaliser d’autres travaux. Une leçon qu’il a retenue puisque pour la seconde tranche des travaux, qui devraient débuter l’an prochain, le ministre consultera tout le monde.

Le tavana de Punaauia Simplicio Lissant regrette l’absence de piste cyclable pour les vélos, mais affirme que « l’idée est en réflexion pour développer d’une autre manière cette piste cyclable ». Mais le tavana est satisfait du résultat des travaux de cette 3ème voie.

Les travaux relatif aux accotements et aux trottoirs vont se poursuivre jusqu’en septembre prochain. Les travaux ont coûté 570 millions de Fcfp, et ont été financés par le 3ème instrument financier.

Article précedent

Les quotidiens privés de papier jusqu’à lundi

Article suivant

Un marin-pêcheur évacué par hélicoptère

2 Commentaires

  1. Microstring
    16 août 2019 à 7h49 — Répondre

    Alors que toutes les capitales du monde possèdent des pistes cyclables, ici à Tahiti, on préfère écraser les cyclistes… Ainsi soit-il !

  2. shoon
    16 août 2019 à 8h21 — Répondre

    quel Bordel!
    tout cela pour un petit élargissement de voie,!!!

    manque de suivi et de coordination …

    le ministre incompétent notoire est risible,

    l’équipement reste dans sa bulle, pas un pour sauver l’autre..

    quelle plus value ??

    c’est physique on élargit,ok
    mais on rétrécit juste qqs mètres plus loin !

    ha ha ha !
    risible

    et le rétrécissement d ela voie opposée vers PPT??
    personne ne sait,personne ne voit!

    ailleurs, on fait un pont suspendu de 10 KM dans le même délai
    donc pov Pei, ne cherche pas à jouer dans la cour des grands, et on continue à aller à tuvalu…

Répondre à Microstring Annuler la réponse.

PARTAGER

Plus de 18 mois de retard pour une route de 850 mètres