ACTUS LOCALESJUSTICE

Plus de mandat d’arrêt pour le navigateur hongrois

hongrois-web-tahiti

La chambre de l’instruction a finalement statué, mardi, sur le sort du voyageur hongrois interpellé à Huahine en décembre dernier. Les juges ont décidé de le remettre en liberté et de ne pas exécuter le mandat d’arrêt.

L’homme de 34 ans avait passé dix jours à Nuutania après son arrestation. Il lui était reproché de ne pas avoir effectué une peine de 5 ans de prison prononcée en 2006 pour “braquage à main armée”. Des faits qu’il conteste et un procès qui s’est tenu sans lui.

Après l’voir remis en liberté la semaine dernière, les juges de la chambre de l’instruction ont estimé, mardi, que la justice hongroise n’apportait pas toutes les garanties procédurales imposées par la convention européenne des droits de l’homme dans ce dossier. Ecoutez les précisions de l’avocat du navigateur hongrois, Me Gilles Jourdainne.

 

Article précedent

"Vraiment un numéro spécial du Dixit"

Article suivant

Flosse demande l'allègement de son contrôle judiciaire

1 Commentaire

  1. 21 janvier 2015 à 23h28 — Répondre

    « les juges de la chambre de l’instruction ont estimé, mardi, que la justice hongroise n’apportait pas toutes les garanties procédurales imposées par la convention européenne des droits de l’homme »
    OUF, il s’agit d’un hongrois !
    Les « juges » payés en euros au Péï des francs en 2015 n’iraient tout de même pas jusqu’à vérifier si le DROIT au RSApour les français crève-la-faim de TAHITI répondait aux garanties imposées par la con-vention européenne des droits de la Procédure, dite des droits de l’Homme hoohohoho [email protected]

Laisser un commentaire

PARTAGER

Plus de mandat d’arrêt pour le navigateur hongrois