ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Pour Flosse, soutenir Sarkozy sert « l’intérêt de la Polynésie »

© Vaite Urarii Pambrun

© Vaite Urarii Pambrun

Le président du Tahoeraa Gaston Flosse est revenu mercredi soir au fenua. Il a confirmé avoir rencontré l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy et l’actuel président des Républicains, Laurent Vauquiez. Il a été question notamment d’une association du Tahoeraa avec les Républicains ainsi que des prochaines primaires de la droite et du centre le mois prochain. Mais le chef de file du Tahoeraa a affirmé que toutes ces décisions devaient être prises lors du grand conseil qui aura lieu vendredi soir à Erima.

Elus de l’assemblée, tavana et sympathisants orange étaient tous présents mercredi soir pour accueillir le président du Tahoeraa Gaston Flosse à son arrivée de Métropole. Gaston Flosse a confirmé avoir rencontré l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, ainsi que le président par intérim des Républicains, Laurent Wauquiez, sur le ton de la boutade. « Quand je suis allé à l’hôpital, Sarkozy était aussi là, je lui ai dit (…) merci Seigneur de nous avoir fait nous rencontrer (…) et comme ce n’est pas un bon endroit pour discuter alors il m’a dit de venir le rencontrer vendredi à son bureau, ce sera l’occasion de manger ensemble et surtout de discuter».

Et Gaston Flosse de poursuivre en affirmant « ensuite j’ai rencontré le président des Républicains, Laurent Vauquiez qui m’a aussi demandé à se qu’on se rencontre ». Gaston Flosse a même évoqué mercredi soir un « projet d’association avec les Républicains » en cours. Même si pour le leader orange, les grandes lignes de cette alliance doivent être décidés lors du grand conseil qui aura lieu ce vendredi soir à Erima.

D’une simple pirouette, Gaston Flosse affirme que les problèmes qu’il a eu avec le candidat aux primaires de la droite et du centre sont aujourd’hui balayés par « le bien du fenua, et de la population »… « Lorsqu’on dirige un groupe, il faut mettre de côté tout ce qui est personnel. »

Interrogé sur ses contradictions sur sa non participation à la primaire après le refus de son soutien par Alain Juppé, Gaston Flosse balaye sans ciller : « le Tahoeraa ne s’abstient pas aux élections ».

9548ae5102eb7e2e86fa06b5f64272fb068308f3-1
Article précedent

Attentat déjoué en Allemagne: le Syrien suspect se suicide en prison

1bc894cfed8d30d62207b7a48200e7342b0622f1-1
Article suivant

Nobel de littérature: Adonis et Thiong'o parmi les favoris

8 Commentaires

  1. simone grand
    13 octobre 2016 à 7h25 — Répondre

    Il ne manque pas d’air

  2. tutae33
    13 octobre 2016 à 7h44 — Répondre

    « intérêt de la Polynésie »?

    quel délire !

    menteur ! et déliriumtresgros…

    ha ha trofort ce gastounénette.

  3. tutae33
    13 octobre 2016 à 7h53 — Répondre

    quand on voit tous ces colliers et ces fleurs,..OFFERT par des sympathisants,…c’est le monde à l’envers!

    c’est gaston qui DOIT rembourser toutes ses dettes publiques, en centaine de millions,
    il a volé l’argent public, l’argent de tout le monde.

    et cet argent doit aller au bénéfice du Nunaa! dans l’intérêt de la Polynésie!!!!!!!!!!!!!!!!

    Polynésie ,ouvres tes yeux!

  4. xenon
    13 octobre 2016 à 8h26 — Répondre

    « il faut mettre de côté tout ce qui est personnel. »

    allez CHICHE
    démissionnes , mets toi à l’écart (dixit juppé) et vas plutôt planter des taros aux gambier car les chèvres de capucine aux marquises risquent de ne pas vouloir de toi

  5. durand
    13 octobre 2016 à 8h43 — Répondre

    sarko: j’ai des casseroles aux fesses,

    moi j’en ai plein, dit gaston, j’ai de la vaisselle et des tasses, en plus,

    quelle belle association

  6. MATA
    13 octobre 2016 à 9h10 — Répondre

    Pour le bien du fenua et de la population Flosse justifie son ralliement à Sarko. Papi, juste une chose, c’est fini le temps des illettrés et des soumis. Aujourd’hui on est dans une nouvelle ère, une nouvelle génération mieux formée qui comprend les stratégies politiques bananières de la Polynésie française. Moi je dirais que pour le bien du Fenua et de la population tous les politiques et surtout Flosse devraient démissionner.

  7. bertron
    13 octobre 2016 à 12h53 — Répondre

    je pense juste aux militants et aux cadres du tahoera

    soit ce sont de vrais moutons fous qui vont sauter dans le gouffre sur ordre de leur chef,…qui lui ne sautera pas !

    soit ils leur restent un peu de respect et de dignité pour dire STOP .

    mais il faut pas rêver,…
    vendredi le grand conseil va dire OUI à l’unanimité.

  8. Georgy
    14 octobre 2016 à 9h19 — Répondre

    Un beau concert de casseroles en perspective, vu les « affaires » judiciaires dans lesquelles l’un et l’autre sont impliqués. Pas sûr que ce soit très harmonieux… Mais au moins ils affichent l’un et l’autre leur manque de principes et de morale.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Pour Flosse, soutenir Sarkozy sert « l’intérêt de la Polynésie »