ACTUS LOCALESSOCIAL

Près de 200 tentatives de suicide chaque années au fenua

suicide

L’association SOS suicide en Polynésie s’apprête à célébrer la journée mondiale de prévention du suicide. Jeudi, toute une série de conférences gratuites seront organisées pour présenter les dernières innovations en matière de prévention. Pour le président de l’association, Stéphane Amadeo, la priorité est de renforcer le suivi après une première tentative.

Comme chaque année, l’association SOS suicide en Polynésie se mobilise à l’occasion de la journée mondiale de prévention du suicide. Après avoir organisé une épreuve sportive pour collecter des fonds, dimanche au Belvédère de Pirae, elle prévoit jeudi toute une série d’animations gratuites. A Moorea, une journée prévention pour parents et élèves est organisée au collège de Paopao. A Tahiti, le centre de prévention du suicide, situé au dispensaire de Punaauia, ouvrira ses portes au public entre 14 et 16 heures. A partir de 17 heures, une série de conférences est prévue à la mairie de Pirae pour présenter les innovations en matière de traitement, prise en charge et prévention. Des innovations que le président Stéphane Amadeo et les autres membres de l’association ont découvert au cours d’un séminaire sur le suicide organisé au Canada.

Un concert de 120 ukulele clôturera la séance à 18h30. A 20h30, dans l’amphithéâtre du CHPF de Taaone, une visioconférence est prévue avec le directeur d’un centre de prévention du suicide à Paris, au sujet de l’importance de la vie culturelle chez les personnes à tendance suicidaire. Pour Stéphane Amadeo, les pistes évoquées lors de ces conférences sont toutes à prendre en considération, mais la priorité, selon lui, est de mettre en place un suivi étroit des personnes ayant déjà commis une tentative de suicide. Selon lui, le nombre de tentatives en Polynésie avoisine les 200 par an ces dernières années. Samedi matin, lorsque nous l’avons interrogé, trois personnes dans cette situation avaient été prises en charge par les urgences de Taaone.

Rappelons que si vous avez besoin de parler à quelqu’un de suicide, un membre de l’association vous écoutera au 444 767.

Article précedent

Ono’u s’expose à la banque Socredo !

Article suivant

Des animateurs pour valoriser les quartiers

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Près de 200 tentatives de suicide chaque années au fenua