INTERNATIONAL

Primaire de la droite: 7 fois 17 minutes, le scénario inédit du premier débat

Paris (AFP) – Sept candidats, une quinzaine de questions pour chacun, 60 secondes maximum pour chaque réponse: c’est le scénario inédit du premier débat de la primaire de la droite, qui sera diffusé jeudi à 21H00 en direct sur les médias organisateurs (TF1, RTL, Le Figaro, ainsi que LCI et Public Sénat)  

Pour rythmer ce débat à sept, où chacun aura le même temps de parole, les organisateurs ont opté pour des questions-réponses ultra-courtes et très précises: une quinzaine de questions sur deux thèmes (économique et social d’un côté, sécurité, identité, terrorisme de l’autre) seront posées à chacun, pas toujours les mêmes. Les candidats pourront s’interpeller à condition de ne pas dépasser 30 secondes. 

Le débat TF1/RTL/Le Figaro durera 2 heures à 2 heures 15 et chaque candidat parlera 15 à 17 minutes en tout, a précisé à l’AFP Catherine Nayl, directrice de l’information de TF1, qui a organisé deux réunions avec les septs staffs. 

Pour les ultimes réglages, les directeurs de campagne déjeuneront mercredi avec Thierry Solère, président du comité d’organisation des primaires et Anne Levade présidente de la Haute Autorité pour la primaire. 

Le placement des candidats et l’ordre dans lequel ils se présentent a été tiré au sort. Heureux bénéficiaire, Nicolas Sarkozy sera au centre, avec à sa gauche Bruno Le Maire, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet et à sa droite Jean-François Copé, Jean-Frédéric Poisson et François Fillon.

Aidés par un voyant lumineux qui s’allumera à la 50e seconde, chacun disposera d’abord d’une minute pour se présenter. 

Ils auront ensuite une minute pour répondre à chaque question des journalistes (Gilles Bouleau de TF1, Elizabeth Martichoux de RTL et Alexis Brézet du Figaro). 

Parmi elles, des questions des internautes — qui peuvent déjà les poster sur les sites des médias partenaires — et qui seront sélectionnées avant et pendant le débat. Sept chronomètres indiqueront le temps de parole cumulé des candidats.

L’équipe de Nathalie Kosciusko-Morizet a poussé, sans succès, en faveur d’une prolongation de l’émission sur Facebook, mais TF1 a renoncé car certains candidats ont refusé. L’hypothèse de caméras embarquées dans la voiture des candidats en route pour le studio a elle aussi été rejetée. 

Pour suivre le débat, filmé par TF1 dans un studio à la Plaine Saint-Denis, devant un public de 130 personnes, les téléspectateurs auront le choix entre le petit écran (TF1, LCI, Public Sénat), internet (les sites des médias) et la radio RTL.

TF1 et LCI organisent « un before et un after » digital: sur leurs pages Facebook, on pourra voir les coulisses (arrivée des candidats, réactions à chaud de leur entourage…). Un sondage Sofres LCI/Le Figaro/Public Sénat paraîtra le vendredi.

LCI prévoit aussi, pendant le débat, de montrer à l’écran des réactions en live sur Twitter et Facebook, et après le débat, en association avec GOV, site d’opinion en ligne, la chaîne donnera un baromètre des réactions des internautes.

Les deux autres débats de la primaire se tiendront sur BFMTV et iTELE le 3 novembre et sur France Télévisions et Europe 1 le 17 novembre, et celui d’entre deux tours le 24 novembre. 

Quant à l’audience, TF1 se garde de tout pronostic, mais selon Thierry Solère la chaîne attend plus que les 5 millions de téléspectateurs du premier débat de la primaire PS en 2011.

Montage de portraits d'archives réalisé le 2 septembre 2016 des sept candidats à la primaire,  Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, François Fillon, Alain Juppé (de GàD en haut), Jean-Frédéric Poisson, Nathalie Kosciusko-Morizet et  Jean-Francois Copé(de GàD en bas). © AFP

© AFP/Archives MARTIN BUREAU, JOEL SAGET, KENZO TRIBOUILLARD, MEHDI FEDOUACH
Montage de portraits d’archives réalisé le 2 septembre 2016 des sept candidats à la primaire, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, François Fillon, Alain Juppé (de GàD en haut), Jean-Frédéric Poisson, Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Francois Copé(de GàD en bas)

c1d0252cb5ea5972f190b5b9ba0eda09f3a02ce1
Article précedent

Dans la peau d'un migrant ou d'un aveugle: quand le jeu vidéo est en quête de sens

7fd7faeab923164bcc9dc742dfe9c2a26c853aa3
Article suivant

Braquage de Kim Kardashian: le parquet ouvre une information judiciaire

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Primaire de la droite: 7 fois 17 minutes, le scénario inédit du premier débat