INTERNATIONAL

Primaire de la droite: Henri Guaino (LR) douzième candidat

Paris (AFP) – Le député (Les Républicains) Henri Guaino, ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, a annoncé lundi sur France Inter sa candidature à la primaire de la droite en vue de l’élection présidentielle de 2017, à laquelle il concourra directement s’il ne réunit pas les parrainages.

« Il manque sur l’échiquier politique cette famille qui s’appelait le Gaullisme », a déclaré sur France Inter M. Guaino, qui est le douzième candidat déclaré à la primaire organisée par Les Républicains (20-27 novembre), sans compter Nicolas Sarkozy qui devrait annoncer sa décision au cours de l’été.

Initialement « opposé » au principe d’une primaire, le député des Yvelines « ne pouvai(t) pas rester les bras croisés devant la manière dont tourne le débat public ». « Que va-t-il se passer ? Si les choses continuent comme aujourd’hui, la primaire ouverte de la droite va faire un hold up sur l’élection présidentielle », a-t-il lancé.

« Je vais respecter la règle mais je vais y prendre ma part », a conclu M. Guaino, qui a averti que s’il ne parvenait pas à réunir les parrainages nécessaires pour concourir, il se présenterait directement à l’élection présidentielle.

Ancien commissaire général au Plan (1995-1998), conseiller de Philippe Seguin puis de Charles Pasqua, M. Guaino (59 ans) fut pendant cinq ans, de 2007 à 2012, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy dont il a rédigé de nombreux discours. Il a été élu en 2012 député des Yvelines.

La primaire de la droite (20-27 novembre) compte désormais douze candidats déclarés, dont Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Nadine Morano, Hervé Mariton, Frédéric Lefebvre, Jacques Myard, Geoffroy Didier et Jean-Frédéric Poisson.

Nicolas Sarkozy devrait annoncer sa décision cet été. Des voix au sein des Républicains l’ont pressé d’officialiser sa candidature et quitter la présidence du parti, ce à quoi l’ancien président a opposé une fin de non-recevoir.

Henri Guaino lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale le 28 octobre 2015 à Paris. © AFP

© AFP ERIC FEFERBERG
Henri Guaino lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale le 28 octobre 2015 à Paris

Article précedent

Loi travail: le Sénat entame l'examen du projet

Article suivant

Israël lève le bouclage des Territoires palestiniens

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Primaire de la droite: Henri Guaino (LR) douzième candidat