ACTUS LOCALESJUSTICE

Prison ferme pour les agresseurs de la livreuse de pizzas

Les trois agresseurs de la livreuse de pizzas samedi soir à Puurai ont été condamnés à des peines allant de trois ans de prison ferme à un an avec mandat de dépôt.

Samedi soir à Faa’a, une livreuse de pizzas avait été violemment agressée par trois individus alors qu’elle effectuait une livraison à Puurai. Elle a été frappée à coup de bâton et à coups de poing, par ses agresseurs qui lui avaient tendu un guet-apens, ce qui lui a valu 15 jours d’ITT. Les agresseurs ont ensuite volé son scooter et sa sacoche qui contenait 10 000 Fcfp, ainsi que les pizzas. C’est grâce au coup de téléphone donné à la pizzeria pour passer commande que les gendarmes ont pu remonter leur trace. Le « cerveau » de l’affaire avait appelé avec son propre téléphone.

Interpellés dimanche, ils passaient en comparution immédiate ce mardi. Tous trois trentenaires et connus des services de police, ils ont reconnus avoir prémédité le coup. Manuiti Manua, « le cerveau » a écopé de quatre ans de prison dont un an avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. Teraitoa Vane est condamné à trois ans de prison dont une année avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. Guillaume Brize est condamné à deux ans de prison dont une année avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. Tous trois ont été placés en mandat de dépôt.

Article précedent

Jacques Deane ou la vengeance de l’éconduit

Article suivant

Affaire Air Moorea : la défense fait appel à des « experts de haut niveau » 

2 Commentaires

  1. COROSOL
    13 novembre 2019 à 11h18 — Répondre

    A l’ombre pour quelques temps, cela fera du bien à leur cerveau (qu’ils n’ont pas) et surtout à la société. 30 ans et toujours rien dans la tête, irrécupérables.

  2. MATA
    13 novembre 2019 à 14h19 — Répondre

    Quel bande de c…!!! Rien en peut excuser leurs gestes. Encore un indicateur du fossé qui se creuse en polynésie. Pauvre demoiselle qui cherchait juste à gagner honnêtement sa vie. Un bon rétablissement à cette dernière. Aucunes réactions des autorités ou associations du pays…comme d’hab.

Répondre à MATA Annuler la réponse.

PARTAGER

Prison ferme pour les agresseurs de la livreuse de pizzas