ACTUS LOCALESJUSTICE

Procès renvoyé, Jean-Paul Tuaiva terminera son mandat

Actuellement à Paris à l’Assemblée nationale, le député Jean-Paul Tuaiva a obtenu jeudi le renvoi au 7 septembre 2017 de son procès en appel dans l’affaire « Team Lead » pour laquelle il a été condamné en première instance à deux ans de sursis et cinq ans d’inéligibilité. Le député, qui pointe actuellement à la 12ème place, sur 572, des parlementaires les plus absents de l’Assemblée nationale, a obtenu le renvoi de son procès pour cause de… travaux parlementaires !

Le procès de l’affaire « Team Lead » qui devait se dérouler jeudi matin en appel a été renvoyé au 7 septembre 2017. Comme annoncé par Tahiti-Infos il y a quelques semaines, le député Jean-Paul Tuaiva avait demandé le renvoi de son procès en raison de son absence du territoire pour cause de « travaux parlementaires » à Paris. Une aubaine pour un parlementaire qui pointe à la 12ème place, sur 572, des députés les plus absents de l’Assemblée nationale, selon l’observatoire de NosDéputés.fr. Jean-Paul Tuaiva, qui avait pourtant annoncé en avril 2016 qu’il mettait un terme à sa carrière politique en raison de ses affaires judiciaires, terminera donc tranquillement son mandat de député en juin 2017. En effet, l’appel suspend l’application de la peine au pénal. Rappelons que le député a été condamné en première instance à deux ans de prison avec sursis, cinq ans d’inéligibilité et à rembourser plus de 8 millions de Fcfp au Trésor pour avoir détourné à son profit l’argent de sa « réserve parlementaire » pour 2013 et 2014 à travers l’association fantôme Team Lead. Rappelons également que Jean-Paul Tuaiva est toujours sous le coup d’une deuxième enquête préliminaire et suspecté d’avoir également détourné l’argent de sa réserve parlementaire de 2015.

Article précedent

Une pétition plébiscite James Estall à la Socredo

Article suivant

Prison ferme requise en appel contre Bruno Marty

3 Commentaires

  1. ML
    12 janvier 2017 à 11h32 — Répondre

    Grâce au fait de pouvoir terminer son mandat, quels avantages aura-t-il obtenu? Cela ne lui donne-t-il pas accès à une retraite? (avantage des députés?)
    Finalement, ce sera sa retraite de député qui paiera l’amende? Courage au journaliste qui ira vérifier!

  2. TuladiBouffi
    12 janvier 2017 à 18h57 — Répondre

    Personnalité de l’année 2016, Jean-Paul Tuaiva, votez pour lui en tapant #5

  3. MATA
    13 janvier 2017 à 5h07 — Répondre

    En même temps c’est pas comme si la Polynésie comptait sur lui pour le développement du Pays. Mais tout de même, en terme d’exemplarité, on tombe bien bas. Déjà que notre jeunesse est en manque de repères alors là, c’est la cerise sur le cake.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Procès renvoyé, Jean-Paul Tuaiva terminera son mandat