EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Quand les polynésiens deviennent le filon providentiel des québécois … – Edito 29/09/2016

Serions-nous ici en Polynésie une peuplade si naïve et si facilement influençable que nous attirerions de l’étranger, et surtout du Québec, tous les experts en tout et n’importe quoi afin, soit disant, de nous permettre d’aller mieux ?

Il n’y a plus un mois qui se passe sans que des conférenciers ou autres coachs ou professeurs viennent étaler leur fraise – glacée – sous nos latitudes. Un coup ils nous incitent à prendre notre courage à deux mains pour changer de vie, et là avec ce que j’ai entendu hier soir au JT de Polynésie 1ère, on enfonce des portes ouvertes pour dire en gros qu’on est plus performant au travail en sachant gérer son stress. Evidemment que je caricature un peu, mais en gros ça faisait ça…

Les temps sont durs et en fait cela m’agace un peu qu’il y ait des gens qui tentent d’en profiter. Car toutes ces conférences sont payantes, on ne reçoit pas des prêcheurs de bonne parole made in Canada à l’oeil, malgré les apparences ils ne viennent pas pour faire du social.

Certes leurs propos ne sont pas dénués de bon sens, et leurs qualifications ou parcours de vie sont souvent remarquables et inspirent plutôt la confiance voire la sympathie, car il faut le savoir, un québécois c’est 9 fois sur 10 vraiment cool. Ce que je reproche c’est cette impression qui est donnée qu’à Tahiti, peut être plus facilement qu’ailleurs, les gens sont tellement mal qu’on surfe sur leurs malaises et qu’on se fait du fric dessus à une cadence qui en devient gênante.

N’a-t-on pas suffisamment accès à la connaissance, à des expériences et autres tranches de vies détaillées dans les livres, les magazines, à la télé et sur le web pour avoir besoin de payer pour assister à la délivrance de leur parole d’évangile. C’est à croire qu’au Québec et plus qu’ailleurs on a tout compris sur tout. Mais c’est marrant, ils ont pourtant là bas les mêmes problèmes que tout le monde, et certains sont pires que les nôtres.

La Polynésie est une terre d’accueil, nos cousins du grand nord seront dans l’absolu toujours les bienvenus, mais au moins qu’on fasse juste un peu semblant de temps en temps en faisant venir des experts d’ailleurs, parce que là on sent vraiment qu’ils ont trouvé le filon. Et on vaut mieux qu’une tête de filon. Alors faites attention à votre portefeuille les amis et à la bien pensance venue d’ailleurs, car le bon sens et le bonheur ne s’achètent pas, ils se cultivent et autour de vous vous avez déjà tous les fertilisants à portée. Mais pour le partage, gratuit, d’une bonne recette de poutine, leur plat national, je ne dirais pas non.

d430d737803801608ca19b3aec315a2bcf3ef908
Article précedent

Les Rafale du Charles de Gaulle entrent en action contre le groupe Etat islamique

arue
Article suivant

Foot « Ligue 1 Vini – J3 » : Central Sport rebondit face à Pirae

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Quand les polynésiens deviennent le filon providentiel des québécois … – Edito 29/09/2016