EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Quand même Trump est une excuse pour se regarder le « pito » – EDITO 14/11/2016

Suite aux articles qui localement ont relayé, parfois avec circonspection, de l’élection de Donal Trump à la présidence des USA, il m’a été donné de constater le manque total de recul et de réflexion que pouvaient avoir certains. Nombreux se sont fendus de commentaires où on sentait quand même qu’ils se trouvaient malins … mais ils ne l’étaient pas. En gros ça donnait du « et alors, c’est chez eux ils font ce qu’ils veulent, on n’a rien à dire » ou encore du « en quoi ça nous concerne, c’est encore du chalala de journaleux » voire même « vous feriez mieux de vous intéresser à ce qui se passe en France ou même ici et de les laisser tranquille ».

Faut-il avoir grandi dans une grotte, ou s’estimer en marge du monde, en autosuffisance totale vis à vis des grandes puissances pour posément, se dire que ce qui se joue aux USA, n’a pas lieu d’être traité et débattu, même chez nous ? Faut-il à ce point manquer de discernement pour oublier que les Etats Unis sont depuis la fin de la 2nde Guerre Mondiale le gendarme du monde libre, le contre poids ultime à toute velléité d’embrasement de conflit ? Faut-il payer ses achats quotidiens avec des billets de Monopoly, ou des Patu, pour ne pas réaliser que de la première puissance économique mondiale et de sa santé dépendent les économies des autres pays du monde, dont le nôtre ? Les ferments de la crise économique majeure qui nous a ébranlée sont-ils déjà oubliés ? A moins qu’ils n’aient jamais été vraiment compris…

Déjà, à la limite, il n’y a pas les « journaleux », mais des « journaleux ». L’accès à l’information est suffisamment large pour que tous les sons de cloches soient honorés. Mais des « journaleux » il y en a justement pour nous faire ouvrir les yeux, car qu’est-ce qui serait susceptible de justifier que l’on accepte sans broncher que la première démocratie du monde élise un populiste d’extrême droite à sa tête ? Comme si parce que le vote était souverain il n’était pas critiquable. Comme si le peuple dans sa majorité, ne pouvait pas se tromper. La géopolitique mondiale à travers les âges est jalonnée de destinées initiées par le peuple qui finissent par se retourner contre lui.

Il n’est évidemment pas question de diaboliser à outrance Trump mais simplement de rafraichir la mémoire sur certaines de ses promesses de campagnes ou autres sorties médiatiques musclées. Notamment lorsque l’été dernier il rendait quasiment tous les français responsables des attentats dont nous avons souffert. En effet, à ce titre il justifiait de futures mesures drastiques d’immigration qu’il ferait mettre en place contre nous tous afin de nous compliquer la tâche pour entrer dans son pays où beaucoup ici adorent aller faire leur fameux shopping, ou juste pour  y transiter pour aller en métropole … Si nous nous ne le diabolisons pas, lui ne se gêne pas à le faire en ce qui nous concerne, y compris les polynésiens, qui n’en déplaise à certains, sont bien français.

Le syndrome du «mon pito est le plus beau » a encore de beaux jours devant lui, pourtant les efforts à entreprendre pour voir plus loin que le bout de son nez ne sont pas si colossaux que ça …

f8a839d4878cadde8ff2d8f8c6789bd2cb0643a8-2
Article précedent

Russie: le ministre de l'Economie, soupçonné de corruption, arrêté

d408ddb33af8740debeadbd21f2cf94a4ca95f6f-1
Article suivant

Etats-Unis: Trump est un "pragmatique" juge Obama

2 Commentaires

  1. Patou
    15 novembre 2016 à 17h46 — Répondre

    peut etre que si Trump a été élu c’est que les américains en avaient marre des immigrés clandestins, des attentats et du laxisme du gouvernement en la matière… Et non ils ne sont pas fou d’avoir voté ainsi. Attendons de voir par qui FLAMBY sera remplacé bientot en France . Et on pourrait etre surpris de voir encore l’extreme droite gagner du terrain.. Pourquoi??? parceque que cela soit aux USA en Angleterre, ou en FRance on en a ras le bol de payer et de se priver pour que le gouvernement fasse le dos ronds et donne plus à des immigrés clandestins qu’aux véritable francais qui versent jusqu’à 43% de leur salaire à l’ETAT… ET la Alex tu en aura un SUper d ‘EDITO a faire sur les français inconscients qui votent front national. Mais avant de se dire, ouah ça fait peur si Marine devient présidente…..se poser la question du pourquoi ils l’ont fait…. deja parceque c’est ça la démocratie, et ensuite parceque pour eux c’est le seul moyen de faire comprendre que la FRANCE est un beau pays qui ne fait rêver que les immigrés….

  2. 15 novembre 2016 à 20h45 — Répondre

    Tout à fait d’accord !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Quand même Trump est une excuse pour se regarder le « pito » – EDITO 14/11/2016