ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Quatre candidats pour un poste à la mairie de Papara

© Cédric Valax

Gaston Tunoa, Médéric Tehaamata’i, Jean-Louis Benvenuti et le candidat de la majorité tous en lice pour briguer le poste de maire de Puta’i Taa’e qui a été condamné à deux ans d’inéligibilité.   

Puta’i Taa’e a été condamné à 2 ans d’inégibilité mardi matin avec exécution provisoire. Dès la signification de sa condamnation par le haut-commissaire, Puta’i Taa’e perdra tous ses mandats.

A lire aussi: Puta’i Taa’e perd son mandat de tavana et celui à l’assemblée

Et à la mairie de Papara on se prépare d’ores et déjà. L’ancien premier adjoint Gaston Tunoa a annoncé qu’il est candidat à la succession de Puta’i Taa’e. Il a d’ailleurs été relaxé dans l’affaire des subventions par la commune à l’association Ia ora Papara. Et pour rappel, Gaston Tunoa a fait partie des huit « frondeurs » en mars 2017.

A lire aussiPuta’i Taa’e n’a plus de majorité à Papara

Le candidat Gaston Tunoa affirme d’ailleurs qu’ils se sont réunis. Et tous ont décidé de soutenir sa candidature. « Nous avons toujours été unis jusqu’à aujourd’hui » affirme l’ex premier adjoint qui rajoute qu’il sera candidat pour les prochaines municipales.

Papara To’u fenua avec à sa tête Béatrice Legayic détient 3 sièges au sein du conseil municipal. La chef de file affirme ne pas être candidate à la succession de Puta’i Taa’e. Mais déclare d’ores et déjà que Papara To’u fenua sera présent pour les municipales de 2020. Elle assure que s’ils ont dénoncé les actes de leur tavana « ce n’est pas pour récupérer le pouvoir mais pour arrêter le massacre ». Elle assure qu’elle soutiendra la candidature des « frondeurs ».

Le Tavini huiraatira, en la personne de Médéric Tehaamatai, affirme qu’il a eu des contacts avec la majorité mais aussi avec les frondeurs. Mais il confirme qu’il est aussi candidat à la succession de Puta’i Taa’e pour « faire honneur aux électeurs » du parti bleu.

Autre candidat à ce poste, le deuxième adjoint au maire Jean-Louis Benvenuti, comme révélé par nos confrères de Tahiti Infos. Il explique : « Je sais que je ne vais pas être choisi par la majorité, car le tavana sait que je me présente aux prochaines municipales, je l’ai averti (…). Il veut me mettre de côté, et c’est normal, car il ne veut pas que je brille pendant ce temps ».

La majorité de Puta’i Taa’e devrait se réunir dans les plus brefs délais pour choisir son candidat. Et contrairement à nos confrères de Tahiti Infos contactés, la cinquième adjointe au maire Heia Teina a déclaré ne pas « être au courant de sa candidature. On doit se réunir pour en parler ».

Article précedent

Le règne des nuls - Edito 07/05/2019

Article suivant

Les écoles publiques de Papeete et Faa'a qui seront fermées jeudi 9 mai

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Quatre candidats pour un poste à la mairie de Papara