ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Quel avenir pour les dessertes de Ua Pou et Ua Huka ?

Parmi les orientations du futur Schéma directeur des transports interinsulaires en Polynésie figure celle « d’harmoniser la desserte des ATR sur l’ensemble du Pays ». Le rapport développe une stratégie sur cinq aérodromes desservis uniquement par Twin Otters et Beechcrafts. Il propose d’agrandir la piste de Fakahina, de construire un nouvel aérodrome à Apataki, mais aussi de réfléchir au remplacement des dessertes aériennes par des dessertes maritimes à Ua Pou, Ua Huka et Takume…

Ua Pou, Ua Huka, Takume, Fakahina et Apataki ont tous la particularité d’accueillir des aérodromes qui ne peuvent être desservis que par Twin Otter ou par Beechcraft. Des dessertes actuellement « structurellement déficitaires » et de « faible capacité d’emport ». Pour « harmoniser la desserte des ATR sur l’ensemble de la Polynésie », le rapport final du Schéma d’organisation des transports que s’est procuré Radio 1 prévoit une « orientation » spécifique pour ces cinq îles et atolls.

Nouvelle piste à Fakahina, nouvel aérodrome à Apataki

Le rapport précise que Fakahina démontre la « faisabilité technique » d’un agrandissement de sa piste pour accueillir des ATR72, pour un coût estimé des travaux de 1 milliards de Fcfp. A Apataki, il est évoqué la possibilité de construire un nouvel aérodrome sur un motu pour un coût d’investissement de 2 milliards de Fcfp.

Dessertes maritimes pour Ua Pou, Ua Huka et Takume

En revanche, pour les trois autres îles de Ua Pou, Ua Huka et Takume, le rapport précise que la « faisabilité technique et financière du passage à des pistes pouvant accueillir des ATR n’est pas démontrée » et que le « maintien des dessertes Beechcraft ou Twin Otter (est) rendu complexe ». Il propose donc de mettre en place une desserte maritime permettant d’accueillir 40 à 60 passagers par voyages, pour un coût estimé de 150 millions de Fcfp, et de remplacer « éventuellement » les Twin Otter par des hélicoptères « après démonstration par les opérateurs d’un potentiel de marché plus important qu’actuellement ». Pour Takume, le rapport envisage la possibilité de fermer l’aérodrome et de mettre en place d’une desserte maritime régulière vers Raroia qui est desservie en ATR. Mais pour chacune de ces trois « solutions alternatives », le rapport précise bien qu’il devra y avoir une « concertation préalable » avec les communes et les opérateurs existants.

Article précedent

RÉPONDEUR DE 15:30, LE 19/08/15

Article suivant

Le minerai de la discorde - Edito 20/08/2015

3 Commentaires

  1. Tahia
    19 août 2015 à 21h39 — Répondre

    Encooooore ???? Mea rendez pai ia alors la concession mau ´a mei no otou de ces aéroports que de boycotter les autres compagnies venues proposer leurs vols com y a quelques années lorsque vs aviez tenté votre 1er coup hein ??!!!

    Voilà des dessertes qui seraient bonnes pour ceux d’Air Tetiaroa par exemple, ça tombe bien d’ailleurs parait qu’ils ont l’intention de concurrencer AT pour les dedtinations qu’elle estime pas assez « rentables » pour elle. Espérons seulement qu’elle va pas encore boycotter ce projet ! FIU !

  2. PAT
    20 août 2015 à 11h30 — Répondre

    Les gouvernants passent et les archipels sont toujours traités comme des moins que rien . Merci les politique de vouloir fermer les petits aéroports. Encore des emplois en moins, un retour en arrière quand au transport . Qui pense à nos femmes enceintes? et puis merde il nous font chi…. dans les archipels . Qu’ils arretent de voyager, de faire des enfants, de tomber malade . UA-POU se meure depuis 15 ans avec des élus très mauvais alors si le pays se désengage c’est la fin pour nous . A vomir

  3. HAPIPI
    20 août 2015 à 12h48 — Répondre

    Laisser nous garder notre avion (twin) é notre aéroport UA POU parce que franchement le bateau ensuite prendre l’avion pour PPT c’est affreux.
    Déficitaire à cause des billets d’avion trop chèrs.
    Faisabilité technique est de 100% à mon avis sur toutes ces îles sauf que trop de jalousie parce qu’ils savent très bien que nos îles rapportent beaucoup au niveau économique surtout le tourisme.
    Et qu’allez vous faire des salariés travaillant pour ses aéroports?

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Quel avenir pour les dessertes de Ua Pou et Ua Huka ?