ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Quelles promesses de Marine Le Pen pour la Polynésie ?

Le deuxième tour de la présidentielle approche, c’est ce samedi en Polynésie française. Les électeurs sont appelés à faire leur choix entre Emmanuel Macron, du mouvement En marche, et Marine Le Pen, du Front national. Quelles sont les grandes lignes de leurs programmes pour le fenua ?

La mesure phare de Marine Le Pen pour la Polynésie française, c’est le changement de statut : sans parler ouvertement de « Pays associé », le Front national plaide pour renforcer et étendre l’autonomie de la Polynésie. « Il est légitime qu’un statut particulier de large autonomie puisse garantir le respect de la culture des Polynésiens et des spécificités du pays », est-il précisé dans le programme de la candidate frontiste. Le FN met aussi l’accent sur l’économie de la mer : « La politique maritime ambitieuse qui sera déterminée au niveau national devra être décline en Polynésie française, dans le respect des compétences respectives de l’État et du Pays ». Concernant le nucléaire, Marine Le Pen propose de sanctuariser la dotation globale pour le développement économique (DGDE) à 18 milliards de Fcfp par an, d’indemniser jusqu’en 2040 toutes les personnes atteintes de maladies radio-induites et de rembourser les frais de ces maladies à la CPS. Dans la partie dédiée au fenua dans le programme de Marine Le Pen, le dernier paragraphe parle de « la menace islamiste » : « Il faut appliquer une politique préventive en interdisant l’installation de ressortissants français ou étrangers en Polynésie française susceptibles de vouloir faire du prosélytisme, comme cela est arrivé en 2013 avec un projet d’installation de mosquée salafiste. »

Article précedent

L'autorité polynésienne de la concurrence endeuillée

Article suivant

Quelles promesses d’Emmanuel Macron pour la Polynésie ?

3 Commentaires

  1. Teriimana
    3 mai 2017 à 18h20 — Répondre

    Non à la honte et à l’inconscience !

    Nos grands-parents, dont le Metua Pouvana’a a Oopa, se sont battu pour la liberté de la France et la liberté de la Polynésie française. Ils ont risqué leur vie et certains l’ont perdu. Lorsqu’il a fallu choisir entre la Liberté et le Nazisme ou le fascisme, nos parents n’ont pas hésité. Aujourd’hui, ne vous laissez pas aveugler par des politiciens aigris!

    Alors que nous vivons libre aujourd’hui grâce à leur clairvoyance, pourquoi choisirions nous de nous couvrir de honte en nous alliant aux fascistes d’aujourd’hui?

    Marine LE PEN et son Front National n’ont pas changé d’objectif : ils soutiennent la tyrannie. Pétain en 1940, le Putsch d’Alger en 1961, ils animent et soutiennent les idées contre la démocratie, pour les théories raciales et la prédominance des blancs sur les autres. En soutenant le fascisme et en niant les horreurs de la dernière guerre mondiale, les LE PEN sont loin des valeurs polynésiennes que nous partageons avec la France, celles de la République: Liberté, Egalité et Fraternité.

    Notre tolérance, notre respect et notre ouverture aux autres, notre pratique de la solidarité, la défense de nos langues et de notre culture polynésienne , Marine LE PEN s’en moque !

    Les ni-ni de 1937 ont laissé Hitler envahir la France, les ni-ni polynésiens de 2004 ont laissé la Polynésie à la haine et à la médiocrité du Taui, ne soyez pas les ni-ni d’aujourd’hui !

    Evitez la honte, allez voter, ne votez pas blanc , votez Macron !

  2. Lou
    4 mai 2017 à 9h02 — Répondre

    Il faut ajouter… et faire savoir, ce qu’a très bien expliqué Tearii Alpha au débat télévisé, que l’accession de la Polynésie au statut de Pays associé suppose le passage par l’indépendance… ce qu’ignore sans doute Mme Le Pen et ce que fait semblant d’ignorer son représentant local.

  3. tam
    4 mai 2017 à 16h30 — Répondre

    Mme le Pen ne donner pas de promesse dont vous serez incapable de les réaliser,parce que Mr Sarkosy et Mr Hollande n’ont tenu aucune promesse. Alors les amis allez voter en votre âmes et conscience. Long vie à la démocratie!!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Quelles promesses de Marine Le Pen pour la Polynésie ?