EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Raiatea : l’île qu’on « désacralise » illégalement à coups de bulldozer – EDITO 14/09/2016

J’ai une info pour vous les amis. Il semblerait qu’il y ait finalement toujours un souverain qui règne en Polynésie. Je n’ai pas trouvé d’autres explications car le totalitarisme environnemental dont se rend coupable la personne à laquelle je fais allusion, ne peut être que le Roi de Raiatea pour se permettre de faire ce qu’il fait.

J’ai été alerté par un fidèle auditeur qui m’a fait lire le coup de gueule sur Facebook d’un habitant de l’île sacré, voire plutôt un appel à l’aide quasiment désespéré. Celui-ci démarrait par cette phrase qui m’a immédiatement donné envie d’apprendre la suite, je cite « Amis et Amis d’Amis partagez s’il vous plait avant que tous, nous ne prenions la montagne sur la tête, juste pour satisfaire un propriétaire qui n’a pour seule autorisation et seul savoir faire que ses amicales connaissances et copinages en tous genres. », fin de citation. Evidemment que je ne pouvais rester insensible.

Alors je vais tenter de vous la faire courte. A Raiatea le mon Tapioi est fragile, la population est au courant. On a peur des glissements de terrain en cas de fortes précipitations, et à ce sujet la Polynésie est déjà largement traumatisée. Raison de plus, en effet, pour s’insurger de voir quelqu’un déraciner avec un case des centaines d’arbres dont les racines jouent une fonction évidente dans le maintien en place des terrains. De se révolter de voir des tranchées être creusées toujours sans autorisation pour servir de rigole et grossir dangereusement une rivière qui a l’endroit du déversement est déjà plus que limite lorsque les pluies sont fortes.

La réponse à tout ça du nouveau souverain du mont Tapioi ? : « J’fais c’que je veux chez moi ». Enorme, même s’il tente de se dédouaner en arguant avoir consulté un adjoint à la mairie qui verbalement aurait donné son accord. Il y a quelques mois le lycée a déjà été inondé, ces travaux à visée mercantile puisque ils ont pour but la création de 25 lots (sans permis de lotir bien entendu) sont exécutés en toute impunité. Sans la moindre étude d’impact préalable. Non seulement l’auteur du coup de gueule qui habite 15m plus bas à le droit d’avoir peur, mais il ne devrait pas être le seul.

La montagne est en train d’être saccagée, défigure, l’ampleur des travaux illégaux est telle que ses conséquences sont visibles depuis Tahaa. C’est tout simplement scandaleux, c’est à se demander à qui ont été promises ou déjà distribuées les enveloppes pleines de biftons pour qu’une telle calamité existe sur l’ île jadis sacrée qu’on laisse se désacraliser impunément.

ddbd34ed7d6f3e72e0796df37d365e179ef6b334
Article précedent

Ligue des champions: Monaco impressionne, Lyon s'éclate, lors de la 1re journée

© Cédric Valax
Article suivant

Journal de 12:00, le 14/09/2016

2 Commentaires

  1. Claire Moreno
    14 septembre 2016 à 23h17 — Répondre

    L’inondation du lycée et de l’école Vaitahe est probablement la consequence des travaux de déracinage des arbres, débutés quelques semaines plus tôt. Depuis 15 ans que j’habite moi aussi ce lotissement je n’avais jamais vu d’inondation de cette importance dans ce quartier. A chaque grosse pluie je crains un éboulement monstrueux parce qu’il n’y a plus rien pour retenir ces tonnes de terre. A chaque grosse pluie je n’ai qu’une pensée, éloigner mon fils pour proteger sa vie. J’étais présente à l’hôpital en 1998 lors des coulées de boue meurtrières. J’ai vu tous les morts, les blessés, leurs familles, et ceux qui ont tout perdu….. J’ai peur de revivre ça dans ma propre maison. Petit roi, tu remplis ton portefeuille, mais tu auras du sang sur les mains et des vies sur ta conscience… mais as tu seulement un coeur et une conscience ?

  2. TEORE KARL
    15 septembre 2016 à 19h32 — Répondre

    le petit roitelet se prend pour Dieu apparemment, mais que faire contre tous ces propriétaires qui possèdent des hectares et des hectares (ou ont dépossédés d’autres personnes) de leurs biens par le passé appellés aussi « grande famille » en rapport au m2 qu’ils possèdent et vous lancent dans la gueule je suis chez moi et je fais ce que je veux appuyé dans tout celà par des fonctionnaires amis-amis à qui l on graisse la patte…….pathétique tout celà! te aroha ia rahi

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Raiatea : l’île qu’on « désacralise » illégalement à coups de bulldozer – EDITO 14/09/2016